Publicité
En savoir plus
Laurence Lemouzy et Philippe Subra
Laurence Lemouzy et Philippe Subra
© Radio France

Il y a beaucoup de critères qui entrent en ligne de compte dans la réforme territoriale… manifestement la superstition n’en fait pas partie. Alors que le texte revient à l’Assemblée Nationale, les députés se sont mis d’accord ce matin sur un nouveau découpage à 13 régions.Le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie doivent finalement s’unir, et une grande région Poitou-Charantes-Aquitaine-Limousin reliera Biarritz à Poitiers. Enfin pour l’instant.

Car depuis le 18 juin et la présentation par le gouvernement de deux lois, l’une pour redécouper le territoire, l’autre pour régler la question des compétences… c’est plutôt la cacophonie qui règne…A l’instar de la copie blanche livrée par le Sénat après une improbable alliance UMP, communistes et radicaux de gauche, début juillet.

Publicité

Tout le monde est d’accord pour réformer, ce qui pèche, c’est la nature de la réforme. Le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve avait prévenu : « Il n’existe pas de carte qui respecte à la fois l’efficacité économique, les fleuves et les vallées et les préférences des cœurs ». Le consensus est impossible, pour avancer, il faut trancher. Et c’est donc l’efficacité économique qui doit s’imposer. Pour une économie d’échelle, 12 milliards d’euro d’ici 10-15 ans nous promet-on. Mais aussi pour faire face à la compétition européenne. Le président de la République l’a beaucoup répété : il faut aujourd'hui de grandes régions pour exister.

Alors les nouvelles régions française sont taillées pour la compétition européenne ? C’est la question ce soir du Grain à Moudre d’été.

Suivez-nous aussi sur:

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

Références

L'équipe

Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Cédric Fuentes
Collaboration
Iseult Sicard
Collaboration
Juliette Montilly
Collaboration
Philippine Le Bret
Collaboration
Daphné Abgrall
Collaboration
Pierre Testard
Collaboration
Camille Ferey
Collaboration
Romain Masson
Réalisation
Anne-Laure Chanel
Réalisation