Assemblée Nationale ©Radio France
Assemblée Nationale ©Radio France
Assemblée Nationale ©Radio France
Publicité
Résumé

Retour du projet de loi à l'Assemblée nationale, va-t-on assister à la revanche du parlement ?

avec :

Didier Maus (Constitutionnaliste, président émérite de l'Association française du droit constitutionnel), Nicolas Roussellier (professeur d'histoire politique à Sciences Po), Catherine Colliot-Thélène (Professeur de philosophie à l'université Rennes 1).

En savoir plus

Michel Rocard dont on rappelait au court d’une émission spéciale hier sur cette antenne qu’il était le père de la gauche réformiste, du socialisme démocratique, est aussi le premier ministre qui a le plus utilisé l’article 49-3 de toute l’histoire de la Ve République… soit plus de 28 fois en 3 ans.

C’est peut-être ce que se dit pour se rassurer le rocardien Manuel Valls alors que la loi travail arrive demain en deuxième lecture à l’Assemblée Nationale. Car le doute plane : le gouvernement aura-t-il une nouvelle fois recours à l’arme constitutionnelle pour le faire adopter.

Publicité

Tout est affaire de contexte. Si du côté des syndicats et de la rue, les choses semblent se calmer un peu… du côté politique c’est une autre histoire. Le gouvernement n’a plus la maîtrise de sa majorité.

Après le passage à la moulinette du Sénat dominé par l’opposition, la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale a rétabli l’essentiel du texte présenté le 10 mai. Un texte pour lequel les députés socialistes avaient déposé 1402 amendements, dont 405 par les frondeurs. Pourront-ils cette fois en discuter, comme semblent le souhaiter 73% des Français opposés au 49-3 ?

Références

L'équipe

Emilie Chaudet
Production
Aurélie Marsset
Collaboration
Merryl Moneghetti
Collaboration
Laurence Jennepin
Collaboration
Marie Dalquié
Collaboration
Philippine Le Bret
Collaboration
Catherine Donné
Collaboration