Donald Trump et Vladimir Poutine à Helsinki, le 16 juillet 2018
Donald Trump et Vladimir Poutine à Helsinki, le 16 juillet 2018
Donald Trump et Vladimir Poutine à Helsinki, le 16 juillet 2018 ©AFP - YURI KADOBNOV
Donald Trump et Vladimir Poutine à Helsinki, le 16 juillet 2018 ©AFP - YURI KADOBNOV
Donald Trump et Vladimir Poutine à Helsinki, le 16 juillet 2018 ©AFP - YURI KADOBNOV
Publicité
Résumé

Le président américain, Donald Trump, et le président russe, Vladimir Poutine, se sont entretenus, lundi 16 juillet à Helsinki. Cette rencontre au sommet pourra-t-elle réchauffer des relations qui n’ont jamais été aussi mauvaises depuis la guerre froide ? Quels en sont les véritables enjeux ?

avec :

Annick Cizel (Enseignante-chercheuse spécialiste de politique étrangère américaine à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.), Jean de Gliniasty (Directeur de recherche à l'Iris, ancien ambassadeur de France à Moscou (2009-2013), spécialiste des questions russes), Marie Mendras (Politologue, chercheur au CNRS et au CERI).

En savoir plus

L’entretien aura donc duré plus de deux heures. Donald Trump et Vladimir Poutine se rencontraient aujourd’hui en tête à tête à Helsinki, et le président américain a estimé que ce premier sommet bilatéral avec son homologue russe était, je cite, un « très bon début. Un très très bon début pour tout le monde ». Mais le début de quoi ?

Si la politique étrangère américaine est parfois difficile à lire pour des observateurs habitués depuis des années à voir Démocrates et Républicains respecter un certain cadre commun… Il faut reconnaitre la constance du président Trump. Sa détestation du multilatéralisme, convaincu qu’il est de sa capacité à mieux servir les intérêts américains dans un cadre bilatéral… la dénonciation des instances et des alliances héritées de la Seconde Guerre Mondiale dont les Etats-Unis seraient aujourd’hui les dupes. La volonté de mettre fin à la mise au ban de la Russie. Tout cela le porte à ce sommet d’Helsinki, comme il y a peu à celui de Singapour avec la Corée du Nord.

Publicité

De son côté, Vladimir Poutine est lancé depuis plusieurs années dans une entreprise visant à redonner à la Russie une place centrale sur l’échiquier international. Par le Soft Power du sport, après les JO de Sootchi la coupe du Monde achevée hier a été un succès… Et par le Hard power du soutien sans faille à la Syrie ; les attaques pour déstabiliser l’Union Européenne et l’OTAN, en allant parfois jusqu’à l’ingérence dans les processus électoraux.

En savoir plus : Les enjeux du sommet de l’Otan / Le face à face entre Poutine et Trump

Articles : 

Et suivez-nous sur Twitter : @Gain_a_Moudre

En savoir plus : Quand deux ennemis se rencontrent, qu'est-ce qu'ils se racontent ?

En savoir plus : Présidentielle russe : une élection sans enjeux ?

En savoir plus : Trump est-il un agent double ?

Références

L'équipe

Cédric Fuentes
Collaboration
Iseult Sicard
Collaboration
Juliette Montilly
Collaboration
Philippine Le Bret
Collaboration
Daphné Abgrall
Collaboration
Pierre Testard
Collaboration
Camille Ferey
Collaboration
Romain Masson
Réalisation
Anne-Laure Chanel
Réalisation