France Culture
France Culture
Publicité

Il n’y aura pas de « principe d’innovation responsable » dans le préambule de la Constitution. Les élus UMP qui entendaient le substituer au « principe de précaution » ont échoué dans leur tentative : la proposition de loi a été supprimée au début du mois par la majorité socialiste à l’Assemblée. Le débat n’est sans doute pas clos pour autant. Dix ans après son adoption, le principe de précaution n’en finit pas d’être remis en cause, par les milieux économiques notamment qui y voient une source d’inaction, d’interdiction et d’immobilisme. Parmi les arguments avancés par ceux qui souhaitent en finir avec ce principe, on retiendra celui d’Eric Woerth, le rapporteur de la proposition de loi UMP : « En remplaçant le principe de précaution par le principe d’innovation responsable, on encourage la recherche à prendre en compte autant les opportunités que les risques ». Ce qui laisse entendre qu’on accorde aujourd’hui trop de place aux risques.

Fabrice Nicolino et Serge Michels
Fabrice Nicolino et Serge Michels
© Radio France

Une telle affirmation conduit à se tourner du côté de l’expertise scientifique, la mieux à même d’évaluer correctement ces risques. Sauf que les réponses apportées ne sont pas toujours satisfaisantes, parce que parfois contradictoires. Ainsi sur la question des produits chimiques, à laquelle se sont intéressés nos deux invités du jour. Lisez le livre de Fabrice Nicolino et vous aurez la conviction que les industriels de la chimie nous empoisonnent. Lisez celui de Serge Michels et vous serez rassurés : les bénéfices dépassent de loin les inconvénients.

Publicité

Dans un cas comme dans l’autre, des études scientifiques sont avancées pour étayer le propos.

A partir d’une lecture croisée de leurs ouvrages respectifs, nous posons donc la question ce soir :

« A quelles vérités scientifiques peut-on se fier ? »

Suivez-nous aussi sur

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration