Publicité
En savoir plus

Un an : c’est le temps qu’il aura fallu au projet de loi sur la biodiversité pour franchir la distance qui sépare l’Elysée de l’Assemblée nationale. Présenté en conseil des ministres en mars 2014, le texte commence seulement à être examiné ce lundi par les députés. Il s’agit de la deuxième grande loi française de protection de la nature, après celle de 1976. Principale mesure : la création, en 2016, d’une Agence nationale de la biodiversité. L’intérêt, pour la France, de se doter d’une telle structure, n’est pas mince : notre pays, grâce à ses territoires d’outre mer et à son espace maritime, se classe au 4e rang mondial pour sa biodiversité...

Jeune spécimen de tortue-molle à épines
Jeune spécimen de tortue-molle à épines
© Reuters - Phil Noble

...donc en première ligne s’agissant de la protection de celle-ci, étant admis que la biodiversité est menacée, qu’elle l’est de plus en plus, et que l’activité humaine en est directement responsable. En 2010, la conférence de Nagoya s’était d’ailleurs donné pour mission de mobiliser d’importantes ressources financières, afin de créer 17% d’aires protégées sur terre et 10% en mer, à l’horizon 2020. Objectifs sans doute louables, mais bien difficiles à atteindre.

Publicité

« Biodiversité : a-t-on les moyens de protéger toutes les espèces ? »

Gilles Boeuf, Hélène Tordjamn, Christian Levêque
Gilles Boeuf, Hélène Tordjamn, Christian Levêque
© Radio France - JCF

Ils s'occupent de la biodiversité :

> Vigie Nature, réseau citoyen du Muséum National d'Histoire Naturelle** > Ecobiosol, site dédié à l'étude des sols de l'université de Rennes 1 **> Liste rouge des espèces menacées de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN)
Suivez-nous aussi sur

[

twitter
twitter
© Radio France

](https://twitter.com/?lang=fr)

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration