France Culture
France Culture
Publicité

« La situation sécuritaire dans le pays ne s’améliore pas, notamment pour les étrangers. Dans ces conditions, tout projet de voyage touristique en Afghanistan reste proscrit » Voilà ce que l’on peut lire sur le site du ministère français des affaires étrangères, à la rubrique « Conseils aux voyageurs ». L’actualité est là pour témoigner de la dangerosité du pays, y compris de sa capitale : vendredi dernier, un attentat dans un restaurant du centre de Kaboul a fait 21 morts, parmi lesquels une majorité d’expatriés.

Ce n’est pas faire preuve d’un pessimisme exagéré que de craindre la multiplication de ce genre d’attaques dans les prochaines semaines et les prochains mois. C’est que 2014 s’annonce comme une année cruciale pour les Afghans. Il y aura d’abord, au mois d’avril, l’élection présidentielle (la campagne officielle démarre ce dimanche) : onze candidats pour succéder à Hamid Karzaï, lequel est interdit par la Constitution de briguer un 3e mandat.

Publicité
Ahmad Mahjoor, Jean d'Amécourt et Raphaël Krafft
Ahmad Mahjoor, Jean d'Amécourt et Raphaël Krafft
© Radio France - JCF

Il y aura ensuite –et peut-être surtout-, d’ici au 31 décembre, le retrait des forces de l’OTAN : autrement dit la fin des opérations engagées au lendemain des attentats du 11 septembre 2001.

Ils sont encore 57 000 soldats dans ce pays à qui la communauté internationale avait promis la paix et la reconstruction, après la chute des talibans. La paix, les Afghans en sont décidément bien loin aujourd’hui : les talibans n’ont peut-être jamais été aussi forts.

« Afghanistan : tout ça pour ça ? »

C’est notre sujet du jour :

Le Bonus de Mina Hafezi : rencontre avec Farhad, électeur Afghan abstentioniste:

Farhad

1 min

Suivez-nous aussi sur :
[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration