Positions de l’Etat Islamique près de Mossoul en Irak, 23 octobre 2016
Positions de l’Etat Islamique près de Mossoul en Irak, 23 octobre 2016 ©Reuters - Azad Lashkari
Positions de l’Etat Islamique près de Mossoul en Irak, 23 octobre 2016 ©Reuters - Azad Lashkari
Positions de l’Etat Islamique près de Mossoul en Irak, 23 octobre 2016 ©Reuters - Azad Lashkari
Publicité

Les combats ont repris à Alep le 23 octobre, l'offensive sur Mossoul a commencé la semaine dernière, on dénombre 7000 morts à Sanaa au Yémen. Dans quelle mesure avons-nous affaire à un conflit régional ?

Avec
  • Loulouwa Al-Rachid chercheuse spécialiste de l'Irak
  • Pierre-Jean Luizard directeur de recherche au CNRS, historien spécialiste du Moyen-Orient, en particulier de l'Irak, de la Syrie et du Liban
  • Hamit Bozarslan Docteur en histoire et en sciences politiques, directeur d’études à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)

Les combats ont repris hier à Alep, en Syrie. La pause décrétée par l’armée russe n’était pas prévue pour durer plus de trois jours : elle n’a pas été prolongée. Cela fait un mois désormais que la deuxième ville du pays subit des frappes aériennes de très forte intensité, sans être décisives. Malgré le pilonnage, les quartiers rebelles résistent aux assauts du régime.

Combien durera l’autre grande bataille du moment, celle qui vient d’être engagée pour reprendre la ville de Mossoul en Irak ? L’offensive a commencé il y a tout juste une semaine. Les Etats-Unis, qui dirigent la coalition militaire, disent avoir rempli pour l’instant tous leurs objectifs. L’Etat islamique s’était emparé de la ville en juin 2014 : son principal et dernier bastion en terre irakienne.

Publicité

Beaucoup plus au sud, mais toujours au Moyen-Orient, se joue un autre conflit, et une autre bataille : au Yémen, dans les rues même de sa capitale, Sanaa. Comme à Alep et comme à Mossoul, la population vit au rythme des incessants raids aériens. Un cessez-le-feu avait bien été réclamé par les Nations Unies mais ni la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite, ni les rebelles chiites qui contrôlent la ville, ne l’ont respecté.Les affrontements durent depuis mars 2015. Ils ont fait près de 7 000 morts.

Ces trois batailles simultanées, dans des villes importantes pour chacun des pays concernés, ont-elles quelque chose à voir les unes avec les autres ? Faut-il y voir la manifestation d’un seul et même conflit, à l’échelle régionale ?

‘’Alep, Mossoul, Sanaa : mêmes combats ?"

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration