Supermarché à Londres, 17 avril 2015  ©Reuters - Neil Hall
Supermarché à Londres, 17 avril 2015 ©Reuters - Neil Hall
Supermarché à Londres, 17 avril 2015 ©Reuters - Neil Hall
Publicité
Résumé

Tout le monde est d'accord pour manger des produits plus sains, plus respectueux de l'environnement et des hommes qui les produisent. Mais sommes-nous vraiment prêts à y mettre le prix ?

avec :

Nicolas Chabanne (entrepreneur, fondateur de "La marque du consommateur"), Sophie Dubuisson-Quellier (sociologue, directrice de recherche CNRS et directrice adjointe du Centre de sociologie des organisations (CSO), spécialiste de la consommation « engagée »), Alain Bazot (Président de l'UFC Que Choisir), Benoît Heilbrunn (professeur de marketing à l'ESCP Europe, consultant en stratégie de marque).

En savoir plus

Les produits sont différents mais le combat est le même.Des éleveurs bovins ont mené une série d’actions ce mercredi dans toute la France contre les magasins Carrefour ;L’enseigne de grande distribution est accusée de vendre la viande de bœuf à un prix trop bas pour couvrir les frais des agriculteurs. Ce sont les mêmes récriminations qu’avaient adressé les producteurs de lait au groupe Lactalis, avant de se mettre d’accord il y a une semaine. Pour la Fédération nationale bovine, à l’origine de cette journée d’actions, l’objectif était avant tout de sensibiliser les consommateurs. Leur faire prendre conscience que le prix auquel les grossistes leur achètent leur viande ne leur permet pas de vivre. L’un d’entre eux témoigne dans un reportage de l’AFP : ‘’le juste prix serait de 4 euros le kilo minimum, mais quand tout va bien, on nous l’achète à 3.50 euros’’

Le ‘juste prix’ : voilà une notion aussi intéressante que complexe. Car de quoi parle-t-on ? Du prix le plus bas ? De celui qui rémunère le mieux le producteur ? Qui récompense un impact limité sur l’environnement ? Le juste prix, est-ce celui qui tient le mieux compte du service rendu par le produit acheté ? A l’heure où la consommation citoyenne semble se développer, ces questions sont essentielles.Mais encore faut-il que le consommateur dispose des informations suffisantes pour faire un choix en toute connaissance de cause.

Publicité

‘’Combien sommes-nous prêts à payer pour un litre de lait ?’’

Liens

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration