Le Président Emmanuel Macron a reçu Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d’Allemagne, mercredi 27 février 2019, pour une réunion de travail au Palais de l’Élysée.
Le Président Emmanuel Macron a reçu Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d’Allemagne, mercredi 27 février 2019, pour une réunion de travail au Palais de l’Élysée.
Le Président Emmanuel Macron a reçu Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d’Allemagne, mercredi 27 février 2019, pour une réunion de travail au Palais de l’Élysée. ©AFP - Ludovic MARIN
Le Président Emmanuel Macron a reçu Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d’Allemagne, mercredi 27 février 2019, pour une réunion de travail au Palais de l’Élysée. ©AFP - Ludovic MARIN
Le Président Emmanuel Macron a reçu Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d’Allemagne, mercredi 27 février 2019, pour une réunion de travail au Palais de l’Élysée. ©AFP - Ludovic MARIN
Publicité
Résumé

Députés français et allemands se sont réunis pour la première fois dans une assemblée commune. C’est l’un des dispositifs du traité d'Aix-la-Chapelle censé renforcer la coopération franco-allemande 56 ans après le traité de l'Elysée. Est-ce suffisant pour raviver un couple usé par l’habitude ?

avec :

Laetitia Saint-Paul (députée La République (LREM) du Maine-et-Loire (4e circonscription), membre de la commission des affaires étrangères), Ulrike Guérot (Politiste, professeure et directrice du département de politique européenne et d'étude de la démocratie à l'Université du Danube à Krems, fondatrice du European Democracy Lab.), Hélène Miard-Delacroix (Professeure d'histoire et de civilisation de l'Allemagne contemporaine à Sorbonne Université).

En savoir plus

Les symboles ! Le couple franco-allemand en raffole ! 

Ainsi c’est la date anniversaire du traité de Rome (date fondatrice pour l’Union européenne) qui a été choisie hier pour inaugurer la première assemblée parlementaire entre les deux pays. Une cinquantaine de députés français, une autre cinquantaine de députés allemands, pour une institution qui aura un pouvoir limité, mais qui vise à redonner de l’élan à la relation entre Paris et Berlin.

Publicité

Car elle en manque d’élan, cette relation, et depuis quelques années déjà, d’où précisément ce recours aux symboles. Certes, le 22 janvier dernier, Angela Merkel et Emmanuel Macron ont signé le traité d’Aix la Chapelle (à la date anniversaire du traité de l’Elysée de 1963). Mais la plupart des observateurs notent qu’en coulisses, le couple n’est plus ce qu’il était.

La preuve : la chancelière allemande n’a toujours pas répondu à la lettre que le président français a adressée aux citoyens européens. Elle a laissé faire celle qui vient de lui succéder à la présidence de la CDU : Annegret Kramp-Karrenbauer, AKK pour les intimes. Laquelle suggère par exemple que la France abandonne son siège au conseil de sécurité de l’Onu au profit de l’Union européenne.

"Couple franco-allemand : ensemble, malgré tout ?"

Vidéos :

Hélène Miard-Delacroix :

En France, on est beaucoup plus intéressés et fascinés par l’Allemagne que l’inverse. L’Allemagne est dans une position centrale en Europe (…) Les français sont aussi un petit peu responsables de ce désamour : il y a dans la perception allemande l’impression qu’il y a en France une revendication fréquente d’être une nation qui donne l’exemple, qui est douée pour emmener les autres (…) Vue de Berlin, de Munich, de Leipzig, on se dit que les français vont peut-être régler leurs problèmes chez eux avant de donner des leçons aux autres. C’est un réflexe tout aussi désagréable et malvenu que les réflexes qui existent en France sur les allemands qui donnent des ordres à tout le monde et ne veulent pas lâcher un centime.

Laetitia Saint-Simon :

En France, tout ce qui n’est pas écrit comme étant interdit est autorisé, et côté allemand, tout ce qui n’est pas écrit comme étant autorisé est interdit. On voit à quel point nos modes de fonctionnement, notre droit et notre façon de penser diffèrent. Mieux se comprendre, se parler, se rencontrer permettra de mettre de l’huile dans les rouages. 

Liens :

Et aussi sur Twitter : @Grain_a_moudre + @ulrikeguerot (@Donau_Uni et @EuDemLab), @helenemiard (@LettresSorbonne), @l_saintpaul (@LaREM_AN et @AssembleeNat) sur @franceculture

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration