Daech : après le chaos, le KO ?
Daech : après le chaos, le KO ?
Daech : après le chaos, le KO ? ©Maxppp - Marc-Antoine Pelaez
Daech : après le chaos, le KO ? ©Maxppp - Marc-Antoine Pelaez
Daech : après le chaos, le KO ? ©Maxppp - Marc-Antoine Pelaez
Publicité
Résumé

Le 17 décembre dernier, Emmanuel Macron a déclaré que la guerre contre l'État Islamique sera "gagnée d’ici mi, fin février". 2018 signera-t-elle donc la fin de l'organisation ? Ou doit-on redouter un simple changement de sa stratégie ? Par ailleurs, comment aborder la reconstruction de la région ?

avec :

Myriam Benraad (Politologue, spécialiste du Moyen-Orient, professeure associée en relations internationales), Gérard Chaliand (Géostratège, spécialiste de l'étude des conflits armés et des relations internationales et stratégiques), Régis Le Sommier (directeur-adjoint de Paris-Match, grand reporter).

En savoir plus

A l’heure des bilans de fin d’année, il est un fait majeur qui n’a peut-être pas été suffisamment souligné : en 2017, l’État islamique a connu des défaites à la mesure de ses précédents succès : spectaculaires ! Perte de Mossoul, sa capitale irakienne, au mois de juillet. Perte de Raqqa, sa capitale syrienne, en octobre. L’organisation ambitionnait de restaurer le califat. Elle est désormais privée de base territoriale, cette base qui lui permettait justement de revendiquer le terme d’"Etat". Sur le plan militaire, le rapport de forces est clair.

Le gouvernement irakien a proclamé la victoire face à Daech début décembre. En Syrie, ce sera le cas mi-février, selon les pronostics d’Emmanuel Macron. Pour autant, 2018 sera-t-elle l’année de la victoire totale contre l’EI ? Sans doute pas.

Publicité

Si Daech a perdu son territoire, il lui reste des combattants sur place, mais aussi dans d’autres pays, au Moyen-Orient, et de plus en plus –semble-t-il- en Asie. Par ailleurs, l’idéologie qui est la sienne est devenue suffisamment puissante pour s’affranchir d’une structure centralisée. Bref, mieux vaut sans doute ne pas crier victoire trop tôt.

"Daech : après le chaos, le KO ?"

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Eva Pellerin
Collaboration
Virginie Le Duault
Collaboration
Véronique Vila
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration
Marine Beccarelli
Collaboration