France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Philippe Jurgensen économiste, Président exécutif de la Ligue européenne de coopération économique
  • Jean Gadrey
  • Jean-Paul Fitoussi Professeur des Universités à l'Institut d'études politiques de Paris

25% de chômeurs en plus en un an. La crise économique a eu des effets dramatiques sur l'emploi en France. Alors, au plus haut sommet de l'Etat, on attend, on agit, on conjure le destin : car pour améliorer mécaniquement la situation de l'emploi, une seule solution : le retour de la croissance. Mais rien ne point à l'horizon ; le FMI, dans sa clémence, prévoit un léger mieux en France en 2010, tout en plafonnant la hausse à 0,5 %. Mauvaise nouvelle pour les chômeurs. A moins que ce raisonnement de manuel de terminale ne soit éculé. A long terme, c'est la conviction de l'économiste Jean Gadrey que nous avons invité ce soir, l'enjeu pourrait devenir celui de la création d'emplois sans croissance. Après Copenhague, nous nous retrouvons en effet dans l'inconfortable situation de devoir arbitrer entre deux priorités, deux urgences, la sociale et la climatique, dont tout laisse penser que leur résolution sera contradictoire. A moins que l'on prenne au sérieux les promoteurs de la « croissance verte », pour qui la conversion à un modèle durable va nécessairement stimuler les secteurs technologiques de pointe et engendrer de l'emploi salarié. Mais qui peut dire aujourd'hui si le bilan global pour l'emploi sera positif ? Car la conversion va aussi condamner de nombreuses activités à disparaître. Bref la « croissance verte » peut-elle quelque chose pour l'emploi tout en respectant la planète ? Ou est-il plus sage de laisser de côté cet impératif pour chercher non pas à produire davantage mais à produire mieux, en substituant au partage des gains de productivité, celui des gains de qualité et de durabilité ?

L'équipe