France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

C'est demain, la 5ème nuit des musées : dans 42 pays européens, 2750 sites vont être ouverts en nocturne et remplis pour l'occasion de surprises en tout genre : mises en scène et jeux de lumière, concerts, spectacles de danse, etc. Le tout, bien sûr, gratuit. Il ne viendrait à l'esprit d'aucun conservateur de faire payer l'entrée de ce type d'événements festifs ayant pour vocation de faire découvrir le patrimoine à de nouveaux publics. Mais curieusement, cet impératif de gratuité ne s'impose pas de manière aussi absolue au quotidien. Les musées nationaux sont payants, malgré la promesse de campagne de Nicolas Sarkozy, et surtout malgré le succès que vient de connaître une expérimentation originale : l'Etat a, pendant 6 mois, proposé l'entrée gratuite pour plus d'une douzaine de sites répartis sur le territoire ; les effets ont été sensibles sur la fréquentation, notamment celle des jeunes et des publics populaires. La ministre en a tiré cette demi-mesure qui s'applique depuis le 4 avril : les 18-25 ans ne payent plus dans les musées nationaux. Oui mais en chemin les moins nantis ont été oubliés. Il faut dire que la ministre, issue du sérail, doit batailler avec un corps de conservateurs qui n'est pas favorable à la gratuité. Dans la Voix du Nord, Pascaline Dron, secrétaire générale de l'association des conservateurs de musées du Nord - Pas-de-Calais, explique : « la gratuité n'est pas bien ressentie par les professionnels. Elle banalise l'offre culturelle et décrédibilise le lieu. » Pourtant il y a plus de quarante ans, André Malraux s'était écrié au sujet des missions du Ministère de la Culture qu'il comparait à celles de l'éducation : « la culture sera gratuite ». Voilà qui après la bataille de la loi Hadopi fera peut-être sourire. Mais nous sommes bien au milieu du gué : la culture fait-elle bon ménage avec la gratuité ? si la réponse est oui, pourquoi ne pas étendre la mesure à tous les publics ?

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration