Faut-il boycotter l'élection présidentielle ? - Iomarog - pixabay
Faut-il boycotter l'élection présidentielle ? - Iomarog - pixabay
Faut-il boycotter l'élection présidentielle ? - Iomarog - pixabay
Publicité
Résumé

Primaire à droite, primaire à gauche, primaires citoyennes : à un an du 1er tour de la présidentielle, on ne compte plus les candidats à la candidature. Preuve qu’en dépit de la crise de la démocratie représentative, l’élection présidentielle fascine toujours. Au point de ne pas pouvoir s’en passer?

avec :

Nicolas Doucerain (Président du mouvement "Nous citoyens" signataire de l'appel pour la Primaire des Français), Anne-Marie Le Pourhiet (Juriste, spécialiste de droit constitutionnel, professeur de droit public à l'université de Rennes 1), Stéphane Guyot (Président du Parti du Vote Blanc, candidat à la présidentielle 2017), Daniel Blanchard (Traducteur, poète, romancier et essayiste, membre du Comité pour un boycott actif de l’élection présidentielle).

En savoir plus

Retenez bien leur nom. Parmi eux, il y a peut-être un prochain candidat à l’élection présidentielle. Jean-Michel Billaut, Quentin Froment, Justine Henry, Jean-Marc Fortané, Clément Martino… Ils sont un peu plus de 80 à avoir répondu à l’appel de LaPrimaire.org, une association qui entend régénérer le grand rendez-vous électoral de 2017 en organisant une primaire ouverte à tous les Français, ‘’quelles que soient leurs idées’’. Ce projet en rappelle un autre, un peu plus structuré, et qui vient d’être lancé : La Primaire des Français, regroupement de six mouvements citoyens, parmi lesquels Bleu Blanc Zèbre d’Alexandre Jardin ou CAP 21 de Corinne Lepage. Leur objectif commun, face à ‘’des partis qui ne représentent plus qu’eux-mêmes’’ : ‘’désigner le meilleur représentant de la Nation’’.

De telles initiatives ont le mérite de laisser entrevoir une campagne présidentielle moins attendue que les précédentes. Pour autant, elles ne remettent pas en cause le principe de cette élection. Au contraire, elles en valident la centralité dans la vie politique française. Sachant que ces mouvements s’appuient sur le constat d’une crise de la démocratie représentative, ne serait-il pas logique d’aller plus loin en remettant en cause le principe même d’un tel rendez-vous ?

Publicité

« Faut-il boycotter l’élection présidentielle ? »

Nicolas Doucerain, Stéphane Guyot, Daniel Blanchard
Nicolas Doucerain, Stéphane Guyot, Daniel Blanchard
© Radio France

Liens

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration