Le billet de 500 euros disparaît. Pourquoi ne pas aller plus loin et liquider le cash, plus généralement ?
Le billet de 500 euros disparaît. Pourquoi ne pas aller plus loin et liquider le cash, plus généralement ?
Le billet de 500 euros disparaît. Pourquoi ne pas aller plus loin et liquider le cash, plus généralement ?  ©Getty - Patrick Palej
Le billet de 500 euros disparaît. Pourquoi ne pas aller plus loin et liquider le cash, plus généralement ? ©Getty - Patrick Palej
Le billet de 500 euros disparaît. Pourquoi ne pas aller plus loin et liquider le cash, plus généralement ? ©Getty - Patrick Palej
Publicité
Résumé

Vous n'avez jamais vu de billets de 500 euros ? Vous n'en verrez peut-être jamais : ils ne seront bientôt plus fabriqués. Alors pourquoi ne pas aller plus loin et supprimer tous les billets, toutes les pièces de monnaie ? Faut-il liquider le cash ?

avec :

Emmanuel Dockès (professeur de droit à l’université de Lyon II, spécialiste du droit du travail.), Christian Chavagneux (Editorialiste et économiste à Alternatives économiques), Jeanne Lazarus (Sociologue, chargée de recherches au CNRS (CSO, Sciences Po)).

En savoir plus

Voilà une disparition qui risque fort de passer inaperçue. A partir de dimanche prochain, la plupart des banques centrales de la zone euro vont cesser d’émettre des billets de 500 euros. Lesquels ont donc vocation, à terme, à disparaitre de la circulation. Sans que la plupart d’entre nous n’en aient jamais eu un seul en sa possession.

La fin des très grosses coupures s’inscrit dans une tendance de fond, qui voit l’argent liquide perdre progressivement du terrain, au profit des transactions électroniques. Les Français ont fini par adopter le paiement sans contact. Les espèces, billets et pièces de monnaie sont menacées.

Publicité

La lutte contre les activités illicites est un des principaux arguments avancés pour encourager cette évolution. L’argent liquide ne laisse que peu de traces : il favorise le blanchiment, la corruption, ou encore l’évasion fiscale. Mais c’est justement l’absence de traces que défendent ceux qui s’opposent à la disparition du cash. Numériser l’ensemble de nos transactions revient à livrer notre vie privée à la surveillance des banques : un totalitarisme bancaire en quelque sorte.

"Faut-il liquider le cash ?"

Extraits de l'émission

Emmanuel Dockès :

La suppression de l'argent liquide n'est avantageuse que dans une société beaucoup plus démocratique que la nôtre.

Jeanne Lazarus :

La bancarisation et la généralisation de la monnaie électronique rend l'argent moins saisissable. On ne peut plus marquer l'argent pour gérer les budgets.

Christian Chavagneux :

Il existe une alliance de businessmen en faveur de la société sans cash, derrière laquelle on retrouve de grandes entreprises ou banques américaines.

À lire : L'argent n'existe que parce que vous y croyez

Articles :

Le sulfureux billet de 500 euros va disparaître : par la rédaction de France Culture, le 09/01/2019.

Un document officiel prévoit-il la fin des paiements en espèces dès 2020 ? : par Cédric Mathiot pour Libération, le 03/09/2018.

Jeanne Lazarus : « Les Français semblent mûrs » : interview de Jeanne Lazarus par Le Parisien, le 23/08/2014.

"Le cash finira par disparaître. La question est : quand ? " : par Delphine Cuny et Philippe Mabille pour La Tribune, le 27/10/2017.

Dossiers : 

« Bientôt la fin de l’argent liquide ? » : par la rédaction du Monde, mis en ligne le 25/04/2016.

Vidéos : 

Fin de l'argent liquide : on nous "cash" tout ? : émission C dans l'air du 21/01/2018.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration