Publicité
En savoir plus

Nouveau choc politique : le Front national arrive en tête du 1er tour des élections régionales. Le vote FN serait à la fois l’expression de profondes divisions au sein de la société française, et d’un divorce grandissant entre l’électorat et ses représentants. Ce sera un des thèmes de notre discussion avec Malika Sorel-Sutter et Jean-Paul Delevoye.

Résultats du premier tour des élections régionales
Résultats du premier tour des élections régionales

« C’est une colère qui vient de loin » nous dit l’éditorialiste du Figaro, « une colère froide, brutale, sans nuance ni merci ». « Comment en est-on arrivé là ? » se demande Le Monde, en Une, quand Libération énumère les maux qui ont contribué au score inédit du Front national, à savoir « l’impuissance publique » et « *le désespoir populaire * ».

Publicité

Le score élevé du FN au premier tour des régionales avait été annoncé par les instituts de sondage et les précédents scrutins. Il n’en constitue pas moins un nouveau choc politique, qui confirme le rejet des partis traditionnels par une frange de plus en plus imposante de l’électorat.

La France semble ne plus vivre aujourd’hui qu’au rythme des secousses, les plus violentes lui ayant évidemment été administrées lors des attentats de début janvier et de la mi-novembre. Attentats venus de l’intérieur, ce qui ajoute encore au traumatisme. Et puis il y a des secousses plus diffuses, parce qu’enracinées dans le corps social : la crise, le chômage, les inégalités.

Autant de raisons d’être profondément pessimistes. Mais le pessimisme ne fait pas une politique.

« Fractures françaises : comment recoller les morceaux ?

Jean-Paul Delevoye et Malika Sorel-Suter
Jean-Paul Delevoye et Malika Sorel-Suter
© Radio France - FR

Suivez-nous aussi sur:

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration