France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Des jeunes gens aux terrasses enveloppés du drapeau national, des profils de réseaux sociaux devenus bleu-blanc-rouge en quelques clics, des Marseillaises chantées haut et fort.. 10 jours après les attentats de Paris qui ont fait 130 victimes, les symboles de la Nation sont plus que jamais visibles et surtout revendiqués. Et pourtant les français n’ont pas toujours eu un rapport très apaisé avec la mère Patrie. La Nation redevient-elle soudain une valeur refuge ?

La Tour Eiffel en Bleu Blanc Rouge
La Tour Eiffel en Bleu Blanc Rouge
© Reuters - Charles Platiau

Cela a commencé sur Internet. Et cela a commencé par le drapeau. Quelques heures à peine après les attentats de Paris du 13 novembre, c’est une immense vague bleu-blanc-rouge qui a recouvert la toile mais aussi les plus grands monuments de la planète : de la porte de Brandebourg à Berlin, à la statut du Christ rédempteur de Rio en passant par la mairie de Sydney ou encore la gare de Bombay, face au terrorisme, c’est dans les couleurs de la France que le monde lui exprime son soutien.

Publicité

Unanimité mondiale dans le choix d’un symbole qui représente une Nation mais aussi une Histoire, celle de la Révolution française et des droits de l’Homme.

En France également, on a vu des jeunes gens aux terrasses enveloppés du drapeau national, des Marseillaises chantées haut et fort, des hashtags "fiers d’être français" postés sur les réseaux sociaux..

Un évènement en soi parait-il ! Le drapeau français, une valeur refuge nous dit un sondage publié hier dans Le Parisien.

Et pourtant les français n’ont pas toujours eu un rapport très apaisé avec la mère Patrie.

Depuis plusieurs jours des voix s’élèvent pour exprimer un malaise voire un désaccord devant tant de signes extérieurs de patriotisme.

Trop guerrière la Marseillaise ? Aujourd’hui trop associé à l’extrême-droite le drapeau ?

L’union et la compassion, oui, mais pas par amour pour la Nation disent-ils..

« Français, et fiers de l’être ? »

Pascal Ory et Noël Mamère
Pascal Ory et Noël Mamère
© Radio France - CL

Suivez-nous aussi sur:

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration