France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Un succès qui ne se dément pas. Encore douze millions de visiteurs pour les Journées du Patrimoine - et une mobilisation qui ne faiblit pas en Basse-Normandie : des associations se battent en effet contre l'implantation d'un parc d'éoliennes dans les environs du Mont-Saint-Michel. Ces éoliennes seraient non seulement visibles de l'abbaye, mais culminant à 225 mètres, elles seraient plus hautes que sa flèche. C'est un exemple parmi d'autres de la difficulté à combiner la protection du patrimoine - et certains paysages en font partie- et les nouvelles exigences du développement durable. Eoliennes, mais aussi panneaux solaires, sont au coeur de la polémique. C'est au prétexte de l'opposition, ou du moins de la nette réticence, des architectes des Bâtiments de France devant les projets photovoltaïques que les députés ont supprimé (dans la loi sur le Grenelle) l'obligation de recueillir leur avis conforme avant toute transformation. Mais attention, rien n'est fait : dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, les sénateurs ont rétabli cette même obligation. Ainsi vont les méandres de la vie parlementaire qui n'ont parfois rien à envier aux fleuves de France. Une commission ad hoc, mise en place par le Ministre de la Culture, devra dégager une position commune. En attendant, cette affaire révèle la tension entre deux concepts qui pourtant s'efforcent d'intégrer la dimension temporelle de nos sociétés : « patrimoine » et « développement durable ». Comment sortirons-nous de cette contradiction ?

Références

L'équipe

Julie Clarini
Production
Brice Couturier
Brice Couturier
Brice Couturier
Production
Avril Ventura
Collaboration
Francesca Fossati
Collaboration
Mathieu Sarda
Collaboration