L’Accord de Paris signé lors de la COP 21 entrera en vigueur le 4 novembre prochain
L’Accord de Paris signé lors de la COP 21 entrera en vigueur le 4 novembre prochain
L’Accord de Paris signé lors de la COP 21 entrera en vigueur le 4 novembre prochain ©AFP - JOEL SAGET
L’Accord de Paris signé lors de la COP 21 entrera en vigueur le 4 novembre prochain ©AFP - JOEL SAGET
L’Accord de Paris signé lors de la COP 21 entrera en vigueur le 4 novembre prochain ©AFP - JOEL SAGET
Publicité
Résumé

L’entrée en vigueur le 5 octobre de l’Accord de Paris sur le Climat a été salué comme un succès diplomatique moins d'un an après son adoption à la COP21. Rappelons qu'il avait fallu sept années pour ratifier le protocole Kyoto. Mais est-ce la garantie que les engagements pris seront appliqués ?

avec :

Dominique Bourg (Philosophe), Célia Gautier (responsable climat-énergie à la Fondation Nicolas Hulot), Matthieu Wemaëre (avocat, spécialisé en droit de l'environnement et du climat, chercheur associé au Ceric (Centre d'études et de recherches internationales et communautaires) rattaché à la Faculté de droit d'Aix-en-Provence).

En savoir plus

-Emission présentée par Mélanie Chalandon -

Le débat aura été tendu, pour ne pas dire houleux à la Chambre des Communes à Ottawa la semaine dernière. Le Parlement du Canada, débattait en effet de savoir s’il allait autoriser ou non la ratification de l’Accord de Paris sur le climat. Ce débat était une promesse du Premier Ministre Justin Trudeau. Et c’est désormais chose faite. Le 5 octobre, grâce à cette ratification mais aussi à celle de l’Inde et de l’Union Européenne, le seuil minimum de 55 pays représentant 55% des émissions de gaz à effet de serre a enfin été dépassé.

Publicité

L’accord de Paris entre donc en vigueur. Le texte aura désormais une force juridique et ses dispositions seront applicables. Voilà donc ce qui contrariait une partie des parlementaires canadiens. D'autant que Justin Trudeau a annoncé une contribution encore plus audacieuse que prévue, en gage de la bonne volonté de son pays qui n’a pas toujours été un champion de la lutte contre le réchauffement climatique. « Tant pis pour eux » a rétorqué le ministre des affaires étrangères. « Ils se placent du mauvais côté de l’histoire » a surenchérit le chef du parti néo-démocrate.

La peur, justement de se trouver du mauvais côté de l’histoire, c’est peut-être ce qui explique que l’accord ait été aussi rapidement ratifié par de nombreux Etats, moins d’un an après sa signature. Rappelons qu’il en avait fallu sept pour le protocole de Kyoto. Mais passé l’effet de bonne surprise que va-t-il se passer à présent ? Qui contrôlera la bonne volonté des canadiens et de tous les autres dans la réalisation de leurs promesses ?

« L’accord de Paris sur le climat tiendra-t-il ses engagements ? »

Liens

  • Les mots de l'accord (COP 21)
  • L’accord à conclure à Paris en décembre 2015 : une opportunité pour « dé » fragmenter la gouvernance internationale du climat ? (Cairn.info)
  • L’Accord de Paris : fin de la crise du multilatéralisme climatique ou évolution en clair-obscur ? (Cairn.info)
  • Site RESEAU ACTION CLIMAT - FRANCE
  • Climat : l'accélération du réchauffement dépasse toutes les prévisions (Le Figaro)
  • Six climatologues internationaux alertent sur les risques d'emballement des températures et l'impossibilité de respecter l'engagement des 2°C (en anglais) (Universal Ecological Fund)
Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration