J - 3 avant l'ouverture de la procédure APB : joue-t-on tout son avenir en formulant des voeux ? ©AFP - Hervé de Gueltzl / Photononstop
J - 3 avant l'ouverture de la procédure APB : joue-t-on tout son avenir en formulant des voeux ? ©AFP - Hervé de Gueltzl / Photononstop
J - 3 avant l'ouverture de la procédure APB : joue-t-on tout son avenir en formulant des voeux ? ©AFP - Hervé de Gueltzl / Photononstop
Publicité
Résumé

Orientation : se tromper de filière, est-ce mettre en péril son avenir ?

avec :

Isabelle Grugeaux (conseillère d'orientation pour le cabinet Tonavenir.net), Séverine Chauvel (sociologue), Sylvie Amici (Psychologue de l’éducation nationale, présidente de l’APsyEN, elle travaille au CIO d’Aulnay sous bois (93) -centre d’information et d’orientation- et dans les établissements du secteur), Armelle Nouis (proviseure du lycée Hélène Boucher (Paris, 20e), co-auteure de deux études pour le centre de réflexion Terra Nova, intitulées « Comment sauver le BAC » et dernière en date « Réforme du BAC : défendre l’évaluation en contrôle continu ».).

En savoir plus

Attention… prêts ? Partez ! A partir de vendredi 20 janvier, tous les élèves de Terminale seront invités à participer à la désormais traditionnelle compétition dite APB : l'admission post-bac. A compter de cette date, les lycéens ont deux mois pour formuler leurs vœux en vue de leur première année d’études dans l’enseignement supérieur. Tous n’obtiendront pas gain de cause. Avec la massification du baccalauréat, le respect des choix n’est pas simple, en particulier pour les élèves venus des filières les moins prestigieuses. Orientés par défaut, ils sont nombreux à rencontrer l’échec. 6 étudiants sur 10 ne parviennent pas à passer en 2e année de licence. Le constat est d’autant plus inquiétant que l’enjeu de l’orientation est capital dans une société où le chômage est devenu structurel. Se tromper de filière, c’est mettre en péril son avenir. Il s’agit donc de faire les bons choix, au bon moment. Mais encore faut-il en avoir les moyens.

Liens

Publicité

Rapport Terra Nova "Comment sauver le bac ? Quatre semestres pour certifier et orienter", par Martin Andler, Jérôme Ferrand, Maxime Legrand, Armelle Nouis, Marc-Olivier Padis, Régine Paillard, Françoise Sturbaut (juin 2016)

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration