Dans les bureaux d'Airbnb, à Paris
Dans les bureaux d'Airbnb, à Paris  ©AFP - Martin Bureau
Dans les bureaux d'Airbnb, à Paris ©AFP - Martin Bureau
Dans les bureaux d'Airbnb, à Paris ©AFP - Martin Bureau
Publicité

La compagnie Uber risque de perdre sa licence d'exploitation à Londres. En France, Paris et Lyon essaient de mieux encadrer les locations Airbnb. Faut-il réguler, « nettoyer » l’économie collaborative ? Peut-on revenir à une économie vraiment collaborative, débarrassée de ses intrus ?

Avec
  • Arthur Millerand avocat au barreau de Paris, associé fondateur du cabinet Parallel Avocats et du blog Droit et Partage
  • Valentina Carbone Professeure à l'ESCP Europe
  • Arthur De Grave co-fondateur de OuiShare
  • Isabelle Attard ancienne députée apparentée écologiste

Il faut un début à tout. Pour Blablacar, ce fut la veille du réveillon de Noël. Plus de places dans les trains Paris-Clermont, plus de voitures libres dans les agences de location, plus trop l’âge de faire du stop : l’occasion rêvée de tester le covoiturage. 

Test concluant : 6 heures de trajet (dont 2 de bouchons) pour une trentaine d’euros. Mes covoitureurs, plus expérimentés, me firent remarquer que Blablacar, c’était un peu mieux avant, parce qu’un peu moins cher, la plateforme ayant augmenté ses frais de réservation. Pour autant, pas de doute sur la nature du service rendu : une réussite exemplaire de ce que peut donner l’économie collaborative.

Publicité

D’autres marques censées appartenir à ce même monde sont davantage malmenées, à la hauteur de leur réussite commerciale. Les mesures de régulation se multiplient dans les grandes villes pour limiter le développement ‘’industriel’’ des locations Airbnb. Quant à l’autre mastodonte du secteur, Uber, il vient de faire l’objet d’une décision importante de la Cour de justice de l’Union européenne, laquelle considère que la société américaine est bien une entreprise de transports. Et qu’elle peut donc être soumise aux mêmes règles que les sociétés classiques de taxi.

Ces mesures sont-elles susceptibles de renforcer l’économie collaborative en la débarrassant de ses intrus ? Ou au contraire de la fragiliser en la privant de ses principales têtes d’affiche ?

L’économie collaborative est-elle en voie de désubérisation ?

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Eva Pellerin
Collaboration
Virginie Le Duault
Collaboration
Véronique Vila
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration