Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron à l'Elysée le 5 janvier 2018
Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron à l'Elysée le 5 janvier 2018
Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron à l'Elysée le 5 janvier 2018 ©AFP - LUDOVIC MARIN
Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron à l'Elysée le 5 janvier 2018 ©AFP - LUDOVIC MARIN
Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron à l'Elysée le 5 janvier 2018 ©AFP - LUDOVIC MARIN
Publicité
Résumé

Que recouvre la notion de « tentation illibérale » dénoncée par Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse ? L’autoritarisme qui semble gagner du terrain dans de nombreux pays menace-t-il vraiment nos démocraties ? Comment s’en protéger ?

avec :

Philippe Manière (Président et co-fondateur de la société de conseil Vae Solis Communications), Brice Couturier (Journaliste, producteur jusqu'en juin 2021 de la chronique "Le Tour du monde des idées" sur France Culture), Sylvain Bourmeau (Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture).

En savoir plus

"Plusieurs régimes politiques sont tentés par l’illibéralisme politique".

"Aux frontières de l’Europe comme au sein de l’Europe, c’est la tentation des démocraties illibérales".

Publicité

"Cette tentation illibérale, nous ne devons pas la prendre à la légère".

Ces phrases sont extraites, dans le désordre, du discours du Président de la République à l’occasion de ses vœux à la presse, le 3 janvier dernier.

A plusieurs reprises, Emmanuel Macron a donc eu recours à cette notion d'"illibéralisme", qui sans être nouvelle, n’est pas suffisamment répandue pour être immédiatement comprise. Elle fait référence à des régimes qui, tout en respectant les règles de la démocratie électorale, portent atteinte aux libertés individuelles.

Pour le chef de l’Etat, de tels régimes menacent nos systèmes démocratiques. Non pas tant qu’ils soient susceptibles de nous séduire, que parce qu’ils cherchent à perturber leur bon fonctionnement.

D’où cette idée de proposer une loi sur les "fake news", les fausses nouvelles, pour s’en prémunir. Mais n’est-ce pas une arme susceptible de se retourner contre ceux qui l’utilisent ? Une arme illibérale en somme.

"L’illibéralisme : voilà l’ennemi ?"

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Eva Pellerin
Collaboration
Virginie Le Duault
Collaboration
Véronique Vila
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration