France Culture
France Culture
Publicité

Fin de la politique de l’enfant unique, volonté de changer de modèle économique, signes d’apaisement auprès des pays de la région, engagement en faveur de la COP 21 : la Chine est-elle en train de se ‘’normaliser’’ ?

La Chine vient d'abolir sa politique de l'enfant unique
La Chine vient d'abolir sa politique de l'enfant unique
© Reuters - Kim Kyung Hoon

TPP contre FTAAP.

Publicité

Entre les Etats-Unis et la Chine, c’est à qui dirigera la plus grande zone de libre-échange.

Le Partenariat trans-Pacifique, piloté par Washington, a pris un temps d’avance puisque l’accord a été signé début octobre. Mais Pékin promet de riposter dès la semaine prochaine, au sommet de l’APEC (le forum de coopération Asie-Pacifique) en relançant son propre projet : le FTAAP, potentiellement la plus vaste zone de libre-échange au monde.

Le temps où les Chinois restaient à l’écart des affaires du monde semble désormais révolu. Sous la présidence de Xi Jinping, le pays est devenu la deuxième économie mondiale. Le voilà prêt à rivaliser avec les plus grandes puissances sur le terrain politique.

Le changement d’attitude de la diplomatie chinoise depuis la rentrée est-il lié à ce nouvel objectif ?

Xi Jinping multiplie en tout cas les signes de bienveillance : en serrant la main au rival taïwanais en allant discuter avec les japonais et les sud-coréens en s’engageant sur les objectifs de réduction de gaz à effet de serre avant la COP21.

Mais ce que fait la Chine à l’extérieur n’est jamais sans lien avec ses objectifs à l’intérieur. Or justement, sur ce terrain là aussi, les choses changent.

Nouvelle donne démographique, nouvelle donne économique, plus proches des standards des économies développées.

« La Chine devient-elle une puissance mature ? »

Alice Ekman et Emmanuel Lincot
Alice Ekman et Emmanuel Lincot
© Radio France - JC Francis

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration