Intermittents, étudiants, chômeurs…vers une convergence des luttes ?
Intermittents, étudiants, chômeurs…vers une convergence des luttes ? ©Reuters - Charles Platiau
Intermittents, étudiants, chômeurs…vers une convergence des luttes ? ©Reuters - Charles Platiau
Intermittents, étudiants, chômeurs…vers une convergence des luttes ? ©Reuters - Charles Platiau
Publicité

Comment faire exister, ensemble, des revendications qui a priori n’ont pas grand-chose en commun ? C’est le défi auquel est confronté le mouvement Nuit debout, qui a fait de la convergence des luttes le moteur de son action. Pure illusion ?

Avec
  • Miguel Benasayag Philosophe, psychiatre, psychanalyste, chercheur en épistémologie
  • Gaël Brustier Chercheur en science politique, membre de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation jean Jaurès
  • Ludivine Bantigny Historienne, enseignante chercheuse, rattachée au laboratoire d'histoire à l'université de Rouen

Attention : situation explosive à la SNCF. Les discussions en cours autour de la future convention collective ferroviaire inquiètent les cheminots. Ce mois de mai pourrait être celui d’une forte mobilisation, via une grève reconductible à partir du 18. D’ici là, une cinquième journée nationale de manifestations contre la loi Travail aura eu lieu. Elle est prévue ce jeudi, au moment où les discussions sur le texte s’achèveront à l’Assemblée nationale.

D'autres mobilisations sont promises à une montée en puissance ces prochaines semaines. Sur les questions environnementales notamment, puisque c’est fin juin qu’a été fixée la date du référendum sur l’aéroport de Notre Dame des Landes.

Publicité

C’est en imaginant pouvoir fédérer ces luttes sociales et environnementales, suivant le principe de ‘’l’union fait la force’’ que le mouvement Nuit debout a vu le jour fin mars. Sans programme défini mais avec une idée en tête : de la convergence des luttes naîtra un changement de société. Encore faut-il pour cela partager un minimum d’objectifs communs.

« La convergence des luttes est-elle compatible avec la divergence des buts ? »

Ludivine Bantigny, Gael Brustier
Ludivine Bantigny, Gael Brustier
© Reuters - CL

A lire aussi sur France Culture :

" Occupation des places : la carte d'un mouvement mondial", article du 4 mai 2016 : Gezi, Maidan, Tahrir, Puerta del Sol, République... Sur une trentaine de places publiques dans le monde, de nouvelles pratiques de la démocratie s'inventent depuis 2011. Quel socle commun de ces mouvements ?

Les principaux mouvements d'occupation des places depuis 2011
Les principaux mouvements d'occupation des places depuis 2011
© Radio France - Camille Renard

Liens

  • Site officiel de l'Observatoire des Radicalités Politiques ( Fondation Jean Jaurès)
  • Site officiel du collectif AC Le feu
  • « Nuit debout peut être porteur d’une transformation sociale de grande ampleur » ( Le Monde)
  • Le mouvement Nuit debout peine à s’étendre en banlieue ( Le Monde)
  • D'Occupy à Nuit Debout : l'inconscient politique du mouvement des places ( Médiapart Blog)
  • Gaël Brustier : «Nuit debout est une réponse à la hantise du déclin de nos sociétés» ( Le Figaro)
  • Le NPA appelle à "la convergence des luttes" ( Le Journal du dimanche - 2012)

L'équipe