France Culture
France Culture
Publicité

En attendant la décision du tribunal administratif de Grenoble jeudi prochain, à propos d’une possible suspension du chantier de village vacances Center Parcs à Roybon en Isère, les partisans du projet manifestaient à nouveau hier. Entre 1500 et 2000 personnes, réunies pour une marche silencieuse, convaincues qu’une telle infrastructure ne peut être que bénéfique à l’économie de la région. Il est vrai que les chiffres parlent pour eux : un budget de 370 millions d'euros, 697 créations d’emplois soit 468 en ‘équivalent temps plein’.

Eric Le Boucher et Jade Lindgaard
Eric Le Boucher et Jade Lindgaard
© Radio France

Un peu plus loin, dans une ancienne maison forestière, à proximité du chantier, eux aussi attendent la décision de la justice. Les opposants au Center Parc de Roybon dénoncent un projet inutile et néfaste pour l’écosystème (notamment pour son impact sur les zones humides). Il est vrai que les résultats de l’enquête publique parlent pour eux : un avis défavorable a été rendu cet été, au titre du respect de la loi sur l’eau. Ce qui n’a pas empêché la préfecture d’autoriser le lancement des travaux début octobre.

Publicité

Après Notre Dame des Landes, après le barrage de Sivens, voici donc une nouvelle zone de conflit, pour l’instant pacifique, entre deux conceptions apparemment irréconciliables : défenseurs de l’environnement contre défenseurs de l’activité économique. Pourtant, il y a seulement quelques années, l’un ne semblait plus pouvoir aller sans l’autre. Développement durable, emplois verts, Agenda 21 : la croissance à venir avait le goût de chlorophylle.

Un tel discours n’est plus guère audible en ces temps de crise prolongée.

« La défense de l'environnement nuit-elle à l'activité économique ? »

C'est le débat du jour.

Suivez-nous aussi sur

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration