Emmanuel Macron veut compter sur la scène internationale. Il est le premier dirigeant étranger à se rendre en visite d'Etat à Washington sous l'ère Trump, le 23 avril 2018
Emmanuel Macron veut compter sur la scène internationale. Il est le premier dirigeant étranger à se rendre en visite d'Etat à Washington sous l'ère Trump, le 23 avril 2018
Emmanuel Macron veut compter sur la scène internationale. Il est le premier dirigeant étranger à se rendre en visite d'Etat à Washington sous l'ère Trump, le 23 avril 2018 ©AFP - ALAIN JOCARD
Emmanuel Macron veut compter sur la scène internationale. Il est le premier dirigeant étranger à se rendre en visite d'Etat à Washington sous l'ère Trump, le 23 avril 2018 ©AFP - ALAIN JOCARD
Emmanuel Macron veut compter sur la scène internationale. Il est le premier dirigeant étranger à se rendre en visite d'Etat à Washington sous l'ère Trump, le 23 avril 2018 ©AFP - ALAIN JOCARD
Publicité
Résumé

Intervention en Syrie, défense européenne, visite aux Etats-Unis, guerre au Mali… La France se positionne aujourd’hui dans de nombreux dossiers internationaux. Quel est le rôle du pays dans la nouvelle géopolitique mondiale ?

avec :

François Heisbourg (Conseiller spécial à l’ISS (International Institute for Strategic Studies), conseiller spécial du président de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS)), Vivien Pertusot (chercheur associé à l’Ifri.), Agnès Levallois (Maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, vice-présidente de l'iReMMO (Institut de Recherche et d'études Méditerranée Moyen-Orient)).

En savoir plus

C’est une to do list un peu particulière qui s’étale en une de l’hebdomadaire américain Bloomberg businessweek (à voir ici via Courrier International). Une liste qui incombe au président Emmanuel Macron, dont le visage apparait sur cette même une.

1-  Etre élu, c’est fait, 2- Impressionner Angela Merkel, c’est fait, 3 -Tenir tête à Donald Trump, c’est fait. Ce qu’il reste à faire selon cette couverture de magazine, c’est remettre la France sur pied et enfin sauver l’Europe.

Publicité

Une liste ironique, qui dépeint Emmanuel Macron en président de la république programmé pour régner sur le monde. Mais encore faudrait-il qu’il ne brûle pas ces étapes-là, que sont la France et l’Europe.

Un rappel à l’ordre formulé par une partie de la presse américaine en ce jour de rencontre présidentielle à la Maison Blanche. Visite annoncée comme « amicale » mais qui a surtout pour but affiché de convaincre le président Trump de ne pas se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien. Visite qui se tient une semaine après des frappes conjointes en Syrie menée par la France les Etats Unis et la Grande Bretagne.

Un contexte particulier donc dans lequel le président Emmanuel Macron semble vouloir s’imposer sur la scène internationale, aux côtés des grandes puissances que sont entre autres les Etats Unis et la Russie. Tout en étant plutôt isolée sur la scène européenne. 

"La France a-t-elle vocation à être le gendarme du monde et en a-t-elle les moyens ?"

Extraits de l'émission :

Vivien Pertusot : "Emmanuel Macron se positionne comme un leader qui peut et veut parler avec tout le monde."

François Heisbourg : "Le talon d'Achille de la politique étrangère macronienne se trouve dans le projet européen."

Liens :

Articles

Carte des opérations et missions militaires
Carte des opérations et missions militaires
- État-major des armées

Sur France Culture :

Et suivez-nous sur Twitter : @Grain_a_moudre+ @FHeisbourg + @VPertusot + @alevallois75

Références

L'équipe

Emilie Chaudet
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Prune Saez-Contreras
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Lise Côme
Réalisation