Cérémonie d'entrée au Panthéon de quatre anciens résistants le 27 mai 2015
Cérémonie d'entrée au Panthéon de quatre anciens résistants le 27 mai 2015 ©Reuters - POOL New
Cérémonie d'entrée au Panthéon de quatre anciens résistants le 27 mai 2015 ©Reuters - POOL New
Cérémonie d'entrée au Panthéon de quatre anciens résistants le 27 mai 2015 ©Reuters - POOL New
Publicité

Histoire et mémoire ne font pas toujours bon ménage. Depuis quelques années, l’activisme mémoriel semble renvoyer le travail historique à un simple instrument au service du discours politique.

Avec
  • Patrick Boucheron Historien, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire d’histoire des pouvoirs en Europe occidentale (XIIIe-XVIe siècle)
  • Henry Rousso Historien.

C’est une "vieille bâtisse jaune", dans le quartier chrétien d’Achrafieh, à Beyrouth. Un immeuble qui servait autrefois aux milices, pendant la guerre civile libanaise. Et qui rouvrira bientôt ses portes comme Musée de la mémoire. Dans le Figaro de ce lundi, la journaliste Delphine Minoui brosse le portrait de ce lieu chargé d’incarner l’histoire récente du Liban. Un détail interpelle : l’architecte chargé du projet a choisi de ne pas effacer les impacts de balles ou de roquettes sur la façade. "J’ai voulu" dit-il ‘"que le bâtiment garde ses stigmates", "comme autant de rides nécessaires pour appréhender la réalité" ajoute la journaliste. La fonction d’un tel lieu s’annonce donc double. Faire connaître et interpréter le passé : c’est la fonction de l’histoire. Mais aussi maintenir le souvenir d’un traumatisme collectif, ce qui relève cette fois davantage de la mémoire.

Dans son dernier ouvrage, Face au passé, l’historien Henry Rousso analyse la façon dont la mémoire est devenu un impératif politique, une forme ‘"d’obligation démocratique" qui finit par réorienter l’histoire, voire la réécrire.  Face à un tel glissement, que peut l’histoire ? Ce qu’elle peut était justement le thème de la leçon inaugurale prononcée en décembre dernier par un autre historien, Patrick Boucheron, au collège de France.

Publicité

" La mémoire joue-t-elle contre l'histoire ?"

Henry Rousso, Patrick Boucheron
Henry Rousso, Patrick Boucheron
© Radio France - AT

Liens

  • « Ce que peut l’histoire », par Patrick Boucheron ( Le Monde)
  • La pop culture peut-elle remplacer les livres d'histoire? ( Slate)
  • Commémoration de la guerre d'Algérie : trois dates et une polémique ( France 24)

L'équipe