La RCEA (Route Centre-Europe Atlantique) est l'une des routes nationales les plus dangereuses de France
La RCEA (Route Centre-Europe Atlantique) est l'une des routes nationales les plus dangereuses de France
La RCEA (Route Centre-Europe Atlantique) est l'une des routes nationales les plus dangereuses de France ©AFP - THIERRY ZOCCOLAN
La RCEA (Route Centre-Europe Atlantique) est l'une des routes nationales les plus dangereuses de France ©AFP - THIERRY ZOCCOLAN
La RCEA (Route Centre-Europe Atlantique) est l'une des routes nationales les plus dangereuses de France ©AFP - THIERRY ZOCCOLAN
Publicité
Résumé

La mortalité routière est repartie à la hausse ces trois dernières années. Le gouvernement a donc décidé d’agir, notamment en abaissant la vitesse de 90 à 80 km/heure sur certaines routes. Les mesures annoncées seront-elles suffisantes ?

avec :

Chantal Perrichon (Présidente de la Ligue contre la violence routière.), Marc Bertrand (Chargé de mission sécurité routière à la Fédération Française des motards en colère (FFMC)).

En savoir plus

Jamais la route n’avait été aussi meurtrière en France qu’en 1972. 16 545 personnes tuées dans des accidents. C’est dire les progrès réalisés depuis en la matière. 4 fois moins de morts désormais, alors que le trafic s’est densifié. La ceinture de sécurité, les nouvelles limitations de vitesse, les contrôles d’alcoolémie, mais aussi les progrès techniques sur les véhicules ont contribué à rendre la route moins dangereuse. 

Pourtant, depuis trois ans, la mortalité routière est à nouveau en hausse. 3268 morts en 2013, 3477 en 2016. Et une année 2017 qui devrait confirmer cette tendance.

Publicité

D’où les décisions annoncées début janvier par le premier ministre, afin d’"agir sur le comportement des conducteurs". La plus commentée concerne la vitesse. A partir du 1er juillet, elle sera réduite sur les routes secondaires : de 90 à 80km/h. Une mesure susceptible, selon Edouard Philippe, de sauver 350 à 400 vies chaque année. Des sanctions alourdies en cas d’usage du téléphone au volant, une généralisation des éthylotests antidémarrage sont aussi au programme.

L’objectif : passer sous la barre des 2000 morts en 2020.

"La sécurité routière va-t-elle dans le bon sens ?’"

Liens :

Une émission en partenariat avec le journal La Croix, co-animée avec Guillaume Goubert.
Une émission en partenariat avec le journal La Croix, co-animée avec Guillaume Goubert.
Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Eva Pellerin
Collaboration
Virginie Le Duault
Collaboration
Véronique Vila
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration