Publicité
En savoir plus

Y a-t-il quelque chose qui ne va pas dans les arts, en littérature et en politique en France ? Le livre d'Eric Naulleau et de Jean-Philippe Domecq n'hésite pas à parler de « dépression culturelle ». Le livre se présente sous forme d'un dialogue entre l'éditeur Eric Naulleau, connu pour avoir dénoncé les connivences du milieu littéraire et s'être attaqué à Houellebecq, et le romancier et essayiste Jean-Philippe Domecq dont les ouvrages contre l'art contemporain ont fait parler d'eux. Un dialogue donc, pour faire partager un constat : que la critique ne remplit plus son rôle, qu'il y a ( je cite) « malaise dans la médiation ». La critique est devenue irresponsable, elle s'évertue à trouver intéressant ce qui surtout n'a pas l'air de l'être. Tout ce qui est ennuyeux, vide, ou scandaleux trouve grâce à ses yeux et les formes artistiques qui prétendent encore nous parler de la vie, nous maintenir en vie, sont reléguées aux oubliettes de la critique. Voilà pour la thèse essentielle de l'ouvrage. Elle ne passera pas inaperçue après la question posée par l'édition 2005 du festival d'Avignon où s'était manifesté le divorce entre le public et les avant-gardes esthétiques. Il y a donc matière à penser, du grain à moudre, autour de ces questions : quel est le rôle de la critique ? La critique peut-elle se tromper, et au regard de quoi ? Je dirais simplement avant qu'on entame le débat que l'on regrette (c'est mon sentiment) que l'ouvrage fasse fi en définitive de toute tentative d'explication de cette « situation des esprits ». Finalement, sans le plaisir d'une analyse argumentée, ni le sel de la satire, la conversation se perd souvent dans des attaques ad nominem, voire des règlements de compte qui intéressent en fin de compte surtout le petit milieu que le livre prétend justement dénoncer. Qu'y a-t-il donc de neuf dans cet ouvrage ? Que nous donne-t-il à penser ?

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration