Axelle Abbadie, Maria Pacôme et Jean Marsan dans une scène de la pièce de Gredy et Barillet, "Le don d'Adèle", pièce réalisée par Pierre Sabbagh pour l'émission culte "Au théâtre ce soir"
Axelle Abbadie, Maria Pacôme et Jean Marsan dans une scène de la pièce de Gredy et Barillet, "Le don d'Adèle", pièce réalisée par Pierre Sabbagh pour l'émission culte "Au théâtre ce soir" ©AFP - JACQUES CHEVRY / Ina
Axelle Abbadie, Maria Pacôme et Jean Marsan dans une scène de la pièce de Gredy et Barillet, "Le don d'Adèle", pièce réalisée par Pierre Sabbagh pour l'émission culte "Au théâtre ce soir" ©AFP - JACQUES CHEVRY / Ina
Axelle Abbadie, Maria Pacôme et Jean Marsan dans une scène de la pièce de Gredy et Barillet, "Le don d'Adèle", pièce réalisée par Pierre Sabbagh pour l'émission culte "Au théâtre ce soir" ©AFP - JACQUES CHEVRY / Ina
Publicité

A l'occasion d'une programmation spéciale avec La Dispute, le Club des Idées Du Grain à moudre se demandera ce qui se joue dans les coulisses des réformes de l’audiovisuel public. La télévision peut-elle être considérée comme le principal levier d'une politique culturelle ?

Avec
  • Fabienne Pascaud Directrice de la rédaction de Télérama
  • Aude Lancelin journaliste, fondatrice de "QG le média"
  • Brice Couturier Journaliste, producteur jusqu'en juin 2021 de la chronique "Le Tour du monde des idées" sur France Culture
  • Sylvain Bourmeau Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture

Dans la partie Grain de cette journée spéciale de France Culture "Culture, audiovisuel public : attention, chantiers !", nous avons choisi de réfléchir aux leviers de la politique culturelle, et de le faire à travers un de ses vecteurs : la télévision.

La télé : à la fois une fenêtre unique sur la diversité de l’offre (cinéma, littérature, théâtre…tout ce qui relève de la production culturelle est susceptible de se retrouver un jour ou l'autre sur le petit écran). 

Publicité

Mais la télé, c’est aussi un condensé des modes d’intervention de la puissance publique en matière culturelle. On y retrouve les enjeux de pouvoir avec la question de la nomination des patrons de l’audiovisuel public ; les enjeux économiques dans la mesure où la télévision finance, directement et indirectement, d’autres secteurs de la création. Quant à la définition des missions de la télé de service public, elle s’inscrit dans le sempiternel débat ‘’culture pour chacun ou culture pour tous ?’’.

"La télé, miroir grossissant de la politique culturelle ?"

Suivez la deuxième partie du programme spécial sur les politiques culturelles avec la Dispute

Un état des lieux des politiques culturelles, en matière de création et de diffusion pour le spectacle vivant.

Liens :

L'audiovisuel public, “la honte de la République“ ? Voici ce que Macron a vraiment dit, Télérama, 5 décembre 2017.

Emmanuel Macron tire à boulets rouges sur l’audiovisuel public, Le Monde, 6 décembre 2017.

« Depuis dix ans, le contenu des chaînes publiques n’a cessé de se rapprocher de celui des chaînes privées », Pauline Trouillard, Le Monde, 14 décembre 2017.

Refonder L’audiovisuel Public, Olivier Babeau, rapport de la Fondapol, 5 septembre 2016

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Eva Pellerin
Collaboration
Virginie Le Duault
Collaboration
Véronique Vila
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration