Publicité
En savoir plus

Suivez-nous sur :

[

Publicité

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur br /
Twitter") [

](http://www.facebook.com/pages/Du-Grain-%C3%A0-moudre/245769492112578 "Du Grain à moudre sur br /
Facebook")

Julien Fretel, Jean-Pierre Rioux, Alexandre Vatimbella
Julien Fretel, Jean-Pierre Rioux, Alexandre Vatimbella
© Radio France

Julien Fretel, Jean-Pierre Rioux, Alexandre Vatimbella ©Radio France/Pierre Lepoutre

Ce n’est pas un nouveau parti. Pas vraiment un courant non plus : il n’y a pas de courant officiellement au sein du parti présidentiel. Appelons ça un rassemblement : les Humanistes de l’UMP.

Vous n’en aviez jamais entendu parler ? C’est normal : les Humanistes de l’UMP n’existent que depuis hier : une grosse centaine de parlementaires, bien décidés à montrer que leur mouvement ne se limite pas aux gesticulations de la Droite populaire.

Dans leur profession de foi, il est question de « fiscalité plus juste », d’une justice « fondée sur le respect mutuel », d’un « renouvellement du fonctionnement démocratique ». Des valeurs traditionnellement portées par les centristes, revigorées donc par cette frange non négligeable des parlementaires UMP.

Il n’y a pas qu’à droite d’ailleurs que les idées du centre semblent avoir trouvé refuge. Hier soir, lors du débat de l’entre 2 tours des primaires socialistes, François Hollande a ré-égréné la liste de ses chantiers prioritaires : l’éducation, la justice fiscale, la discipline budgétaire. Un triptyque qui ne dépareillerait pas dans le programme de François Bayrou ni de Jean-Louis Borloo, ni d’Hervé Morin.

Tiens d’ailleurs, où sont-ils passés ces trois là ? Jean-Louis Borloo a fini par renoncer à concourir en 2012 : « les temps sont suffisamment troublés pour ne pas ajouter de la confusion à la confusion » : façon d’entériner l’idée selon laquelle le Centre n’a pas vocation à remporter la présidentielle, mais à servir simplement de force d’appoint.

Pour Hervé Morin, candidat putatif du Nouveau Centre, le chemin est un peu moins étroit. La voie est libre pour François Bayrou, désireux de faire au moins aussi bien qu’en 2007. Mais sa voix à lui, on ne l’entend guère en ce moment. Peut-être parce que les idées du centre n’ont plus besoin des centristes pour vivre leur vie. C’est notre sujet du jour.

Ecoutez contrepoint de Julie Gacon. Et la si rationnalité des mathématiques s'appliquait à la politique ? Raymond Touren , mathématicien, propose une définition scientifique du "centre" dans l'émission Collège des ondes sur France Inter en 1958.


Suivez-nous sur :

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur br /
Twitter") [

facebook
facebook

](http://www.facebook.com/pages/Du-Grain-%C3%A0-moudre/245769492112578 "Du Grain à moudre sur br /
Facebook")

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration