Le 11 février 2019, des graffitis antisémites ont été découverts à Paris dans le 13e arrondissement
Le 11 février 2019, des graffitis antisémites ont été découverts à Paris dans le 13e arrondissement
Le 11 février 2019, des graffitis antisémites ont été découverts à Paris dans le 13e arrondissement ©AFP - Jacques Demarthon
Le 11 février 2019, des graffitis antisémites ont été découverts à Paris dans le 13e arrondissement ©AFP - Jacques Demarthon
Le 11 février 2019, des graffitis antisémites ont été découverts à Paris dans le 13e arrondissement ©AFP - Jacques Demarthon
Publicité
Résumé

Le chiffre est impressionnant : on compte 74 % d’actes antisémites en plus en 2018. Parallèlement, les menaces contre les parlementaires progressent. Ces atteintes ciblées ne sont peut-être pas le fait de mêmes individus, mais leur concomitance questionne : doit-on craindre un retour du fascisme ?

avec :

Alexis Lacroix (Journaliste et essayiste), Sylvain Bourmeau (Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture), Coralie Delaume (Essayiste, collabore à Marianne).

En savoir plus

Les actes antisémites recensés par le ministère de l’Intérieur avaient diminué en France en 2016 et 2017. Ils sont de nouveau en hausse, et les chiffres sont spectaculaires : une augmentation de 74 % l’an dernier, de 311 à 541 actes.

Ces statistiques sont d’autant plus préoccupantes qu’elles sont rendues visibles par des faits très récents. A Sainte-Geneviève des Bois dans l’Essonne, un arbre rendant hommage à Ilan Halimi a été coupé ; à Paris, des croix gammées ont été dessinées sur deux portraits de Simone Veil ; et sur la devanture d’un restaurant parisien, cette inscription : « Juden ».

Publicité

Pour Frédéric Potier, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, le mouvement des Gilets jaunes a contribué à cette hausse sur les dernières semaines de l’année. Un mouvement qui s’est aussi caractérisé par une série de violences indirectes contres des parlementaires : insultes, permanences dégradées, et dernièrement tentative d’incendie du domicile du président de l’Assemblée nationale.

Ces phénomènes, concomitants, renvoient au souvenir des années 30 et de la montée du fascisme. Mais que vaut ce parallèle historique ?

« Antisémitisme, antiparlementarisme : comme un air de fascisme ? »

Articles :

"Antisémitisme : une inquiétante résurgence" : Le Monde, le 12/02/2019

"Menaces, incendie au domicile… "Plus de 80 exactions" antiparlementaires en trois mois" : L'Obs, le 11/02/2019

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration