La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? etc.
La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? etc. ©Maxppp - Sebastien JARRY
La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? etc. ©Maxppp - Sebastien JARRY
La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? La France ? L'Union Européenne ? etc. ©Maxppp - Sebastien JARRY
Publicité

La veille des élections européennes, la campagne aura-t-elle enfin commencé ? Car en France, à deux mois du scrutin, le thème de l'Europe semble désespérément absent des débats politiques. Doit-on craindre une élection centrée autour des problématiques nationales ?

Avec
  • Birgit Holzer journaliste correspondante pour plusieurs titres de la presse régionale allemande et le magazine bilingue franco-allemand Paris-Berlin
  • Ana Navarro Pedro journaliste correspondante à Paris de l'hebdomadaire portugais VISÃO
  • Stefan De Vries journaliste correspondant à Paris pour Euronews et RTL (Pays-Bas)
  • Anne Fournier journaliste correspondante de la RTS (Radio Television Suisse) à Paris

Peut-être avez-vous vu passer sa silhouette sur internet : un grand barbu, tout de bleu et or vêtu, combinaison et slip moulant, cape aux couleurs du drapeau européen, chapeau de pirate et loup sur les yeux.

Il s’appelle Captain Europe, il circule ainsi vêtu dans les couloirs à Strasbourg pour faire la promotion des prochaines élections du mois de mai...

Publicité

Le Parlement européen a eu la curieuse idée d’en faire une sorte de mascotte en début de semaine sur Twitter. Mal lui en a pris : cela n’a pas fait rire grand monde.

"Nous nous sommes laissés emporter par l’enthousiasme de Captain Europe", s’est excusé le webmaster du Parlement.

De l’enthousiasme : c’est pourtant bien ce qui manque aujourd’hui, à trois mois des élections européennes. Certes, ce n’est pas entièrement nouveau, les précédents scrutins s’étant manifestés par de hauts niveaux d’abstention, et par des campagnes le plus souvent tournées vers le territoire national.

Mais au regard des enjeux auxquels est confrontée l’Union européenne aujourd’hui (enjeux économiques, géopolitiques, environnementaux…) on pouvait imaginer que la campagne serait d’une autre intensité.

Ce n’est pas le cas pour l’instant, en tout cas en France, trop occupée par le Grand débat national et par les petites querelles qui naissent chaque jour sur les réseaux sociaux avant de disparaître. 

"L’Europe sera-t-elle la grande absente des européennes ?"

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration