Publicité
En savoir plus

Emission présentée par Mélanie Chalandon

Etes-vous sûr de n’avoir oublié personne dans votre liste de cadeaux de Noël ?

Publicité

Puisqu’il ne vous reste que 48 heures avant la date fatidique, il est peut-être temps de faire une dernière vérification. Histoire de voir si vous n’avez oublié ni la grande tante, ni le cousin éloigné, ni les collègues de bureau ni… votre parti politique. Ah tiens, vous ne l’aviez pas compté ? C’est donc que vous ne faites pas partie de ces un peu moins de 2% de Français qui militent dans un parti. Mais cela ne saurait tarder ! En effet, le Parti socialiste et l’UMP viennent tout deux d’annoncer leur objectif d'atteindre les 500 000 adhérents. Vous êtes donc potentiellement dans leur ligne de mire.

Benjamin Lucas, Matthieu Schlesinger, Anne Muxel et Erwan Lecoeur
Benjamin Lucas, Matthieu Schlesinger, Anne Muxel et Erwan Lecoeur
© Radio France

« Je veux une armée de militants » a récemment déclaré Nicolas Sarkozy. Objectif d’autant plus ambitieux que les militants auraient davantage de raisons de rendre leur carte plutôt que de faire un chèque. Entre ceux qui, à gauche, ne se retrouvent pas dans l’orientation politique du gouvernement, et ceux qui, à droite, ont été choqués par les révélations de l’affaire Bygmalion, il faudrait déjà commencer par enrayer l’hémorragie.

D’autant que le mal semble plus profond encore : obnubilés par les échéances électorales - notamment l'élection présidentielle - les partis ont eu tendance à négliger ce qui pouvait vraiment motiver leurs membres : le débat d’idées, le travail de terrain, le rôle de relais entre les élus et la société. Bref, les militants ont le blues. Et peut-être ont-ils aussi envie de militer autrement qu’au travers de réunions de section à 22h ou de tractage sur les marchés ? Les partis sauront-ils innover pour refaire une place aux camarades ?

Suivez-nous aussi sur

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration