France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Diam’s n’est plus Diam’s. L’ancienne rappeuse est devenue mère de famille. Il y a quelques mois, elle racontait sa conversion à l’islam et sa vie de femme musulmane dans une longue interview sur TF1. « Je ne suis pas Diam’s » lui répond la journaliste Fawzia Zouari.

Vivre ensemble, voilées ou pas
Vivre ensemble, voilées ou pas
© Reuters - Olivia Harrias

Elle a 23 ans, elle vit à Londres, elle est devenue mannequin un peu par hasard après avoir été repérée dans le salon où elle travaille comme esthéticienne.

Publicité

Depuis la rentrée, Mariah Idrissi est un des visages de la campagne mondiale de publicité des magasins H&M. Jusque là, rien de surprenant. Si ce n’est que Mariah Idrissi porte le voile. Notre premier mannequin en hijab, se félicite la marque de vêtements suédoise.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette campagne provoque des réactions. Enthousiastes chez celles qui y voient une forme de reconnaissance de leur identité de femmes musulmanes. Affligées pour qui considère le voile comme un instrument de privation de liberté pour ces mêmes femmes.

Une telle opposition n’est pas nouvelle.

Il y a quelques mois, l’ancienne rappeuse Diam’s suscitait des débats similaires en accordant une longue interview à TF1 pour le lancement de son livre. On y découvrait une jeune femme presque entièrement voilée, ayant définitivement tourné la page du show-bizz pour adopter une autre panoplie : celle d’une mère de famille assurant avoir trouvé la sérénité après sa conversion à l’islam, et vivre enfin pleinement sa vie de femme.

Propos inaudibles pour de nombreuses féministes, pour qui un tel affichage revient à légitimer les violences faites à certaines au nom du respect de la religion musulmane.

« Le voile est-il un frein à l’émancipation des femmes ? »

Hanane Karimi et Fawzia Zouari
Hanane Karimi et Fawzia Zouari
© Radio France - JCF

Emission en partenariat avec :

Suivez-nous aussi sur:

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration