France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

*Rediffusion du 29 juin 2007 * Jack Bauer a-t-il assassiné le Commissaire Maigret dans Wysteria Lane ? « Depuis quinze ans, nous nous sommes laissé endormir, en produisant notamment des fictions routinières, et nous n'avons pas vu venir le choc des séries américaines » constatait récemment Jacques Peskine, le délégué général de l'Union syndicale de la production audiovisuelle. Et de fait, progressivement les séries américaines se sont installé sur toutes les chaines, parfois même en prime time. Depuis le succès de la série hospitalière « Urgences » le dimanche soir sur France 2, elles grignotent après-midis et soirées, ringardisant par la qualité de leur écriture, de leur interprétation, et de leur réalisation, les productions « made in France » comme Commissaire Maigret, ou PJ, quasiment réservés aujourd'hui à un public de plus de 50 ans. Le plus spectaculaire dans l'histoire, ce n'est pas tant la pyramide des âges que la sociologie des nouveaux accros des feuilletons américains. Car le goût, et parfois le snobisme, de la série télé affectent d'abord les jeunes adultes branchés. Même la cinéphilie la plus sérieuse cesse de la considérer avec sarcasmes : Dallas n'est plus, vive les Sopranos. Et l'on assiste à ce phénomène étranger, cet apparent paradoxe, comme l'écrivent en substance Eric Maigret et Guillaume Soulez d'une coexistence inédite pour la télévision « du succès d'audience et de la reconnaissance culturelle, de l'audimat et de la célébration intellectuelle, enfin pour le dire avec Bourdieu, du nombre et de la distinction. » Et c'est bien parce l'élite, moins légitimiste qu'elle le fut dans les hiérarchies culturelles, se passionne pour quelques séries remarquables que surgit le très sérieux débat d'aujourd'hui : pourquoi ne sommes-nous pas capables en France de faire aussi bien ? Trop de mépris, trop longtemps, pour le petit écran ? Ambition démesurée et donc désastreuse de nos scénaristes ? Manque d'audace des diffuseurs ? Pourquoi n'aimons-nous pas -autant- les séries françaises ?

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration