Des étudiants pendant la manifestation du 22 Mars 2018
Des étudiants pendant la manifestation du 22 Mars 2018
Des étudiants pendant la manifestation du 22 Mars 2018 ©AFP - GERARD JULIEN
Des étudiants pendant la manifestation du 22 Mars 2018 ©AFP - GERARD JULIEN
Des étudiants pendant la manifestation du 22 Mars 2018 ©AFP - GERARD JULIEN
Publicité
Résumé

SNCF, Air-France, Carrefour, universités… La France vit une semaine sociale agitée. Des luttes qui semblent de plus en plus souvent accompagnées de débordements violents, que ce soit du côté des manifestants ou des forces de l’ordre. S’agit-il vraiment d’un phénomène nouveau ?

avec :

Danielle Tartakowsky (historienne, spécialiste de l'histoire des mouvements sociaux, ancienne présidente de l'université Paris VIII), Christian Mouhanna (Sociologue et directeur du Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales (CESDIP)).

En savoir plus

La liste commence à être longue. SNCF, Air France, Carrefour, fonction publique, universités, retraités… les mouvements sociaux se densifient en ce printemps 2018. Il est beaucoup trop tôt pour parler de la fameuse "convergence des luttes" mais on observe ici et là quelques rapprochements. Ainsi à Paris, ce mardi, le cortège des cheminots a été rejoint par des étudiants, des agents hospitaliers, des enseignants. Une solidarité intergénérationnelle également observée à Lille, Tours et Bordeaux, dans des manifestations de moindre ampleur.

15 min

Dans la capitale, des incidents ont éclaté sur le parcours. Vitrines de commerces brisées, poubelles incendiées du côté de certains manifestants, à quoi les forces de l’ordre ont répondu en utilisant des gaz lacrymogènes. Des scènes devenues, si ce n’est systématiques, en tout cas familières. Depuis la mobilisation contre la loi Travail portée par le précédent gouvernement, les manifestations se caractérisent souvent par de fortes tensions entre ceux qui défilent, et ceux qui les encadrent. Des débordements violents qui renvoient, forcément, au souvenir de Mai 68. Comme si rien n’avait changé depuis.

Publicité

"Les manifs sont-elles trop ‘policées’ ?"

Extraits :

Christian Mouhanna : « Pendant les manifestations contre la loi Travail, les policiers se sont retrouvés à devoir faire des choix eux-mêmes et il n’y a rien de pire. »

Danielle Tartakowski : « Le problème pour les forces de l’ordre c’est quand surgissent des forces manifestantes qui déploient un usage de la rue dont ils n’ont pas l’habitude. »

Liens :

  • "Des actions collectives et des actes quotidiens : en manifestant" : Vie publique le 09.10.2013

Articles :

Sur France Culture :

Et aussi sur Twitter : @Grain_a_moudre 

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Prune Saez-Contreras
Collaboration
Véronique Vila
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration