Publicité
En savoir plus

Si l'on en croit le dernier rapport de la Mission interministérielle de lutte contre les dérives sectaires, la question à se poser aujourd'hui n'est plus « qu'est-ce donc qu'une secte par opposition à une Eglise ? », mais plutôt « qu'est-ce qu'une secte par opposition à une psychothérapie ? ». En effet, le dévoiement des pratiques thérapeutiques tient cette année une place encore plus importante dans le travail de la mission interministérielle. La multiplication des offres relatives au bien-être et au développement personnel offre en effet aux sectes un champ d'épanouissement tout naturel, tout naturel parce que la dimension thérapeutique y est primordiale. C'est un aspect souvent oublié car les sectes sont associées à une quête de spiritualité ; une quête de spiritualité qui se serait fourvoyée, c'est ainsi que l'Eglise catholique a longtemps interprété l'existence de ces communautés parallèles, c'est ainsi, comme de possibles rivales, qu'elle les a longtemps combattues. Aujourd'hui les pouvoirs publics qui ont pris le relais de la lutte anti-sectes mettent donc l'accent sur la quête de mieux-être, une quête légitime, là-aussi, mais susceptible de se perdre dans des chemins périlleux. Car dans le vaste monde des thérapies, comment délimiter la frontière entre le « charlatanisme » simple, plus ou moins inoffensif, et la dérive sectaire qui peut être favorisée par de telles pratiques ? En effet, comment réglementer ? Sur quels critères séparer le bon grain de l'ivraie ? Y a-t-il danger par exemple quand les sujets eux-mêmes, les « adeptes », ont l'air d'aller bien ? Allons plus loin : quels dangers représentent ces sectes pacifiques quand elles ne se rendent coupables d'aucune infraction du type escroqueries, viols, ou exercice illégal de la médecine ? Sur quelles bases sont-elles considérées comme « dangereuses » pour leurs membres et pour la société ?

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration