Publicité
En savoir plus

5 organisations syndicales françaises viennent d’écrire ensemble un fascicule sur leur propre histoire. Un récit qui ne cache rien de leurs divisions, et qui prépare peut-être d’autres projets communs.

Bernard Thibault (CGT), François Chereque (CFDT), Jean-Claude Mailly (FO), Jacques Voisin (CFTC) et Jean-Marc Icard (CFE-CGC) à
Bernard Thibault (CGT), François Chereque (CFDT), Jean-Claude Mailly (FO), Jacques Voisin (CFTC) et Jean-Marc Icard (CFE-CGC) à
© Reuters - Charles Platiau

Tous unis contre l’austérité.

Publicité

C’est sur ce mot d’ordre que se sont quittés les 500 délégués syndicaux réunis cette semaine à Paris, à l’occasion du 13e Congrès de la CES, la Confédération européenne des syndicats. Une organisation désormais dirigée par un Italien, Luca Visentini. Il succède à la Française Bernadette Ségol.

« Hausses de salaires », « respect du dialogue social », « emplois de qualité »… : les congressistes ont recensé leurs intentions dans un manifeste, adopté à la quasi unanimité. Une sorte de programme commun à l’échelle du syndicalisme européen. On a dès lors un peu de mal à comprendre pourquoi ce qui est possible au niveau communautaire semble ne plus l’être lorsqu’on redescend à l’échelon national.

Car le paysage syndical français n’est pas seulement morcelé : il est divisé comme en témoignent les divergences qui s’expriment lors des grandes négociations collectives.

C’est dire si le fascicule coordonné par l’Institut de recherches économiques et sociales est un petit événement : cinq organisations, l’UNSA, la CFTC, la CFDT, Force Ouvrière et la CGT ont accepté d’écrire ensemble, d’un seul trait, leur propre histoire.

Un travail en commun qui préfigure peut-être des rapprochements plus organiques.

« *Les syndicats sont-ils prêts à écrire leur histoire ensemble *

Joseph Thouvenel, Maryse Dumas, Michel Guerlavais et Sébastien Dupuch
Joseph Thouvenel, Maryse Dumas, Michel Guerlavais et Sébastien Dupuch
© Radio France - JCF

Emission en partenariat avec :

Suivez-nous aussi sur:

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")