Emmanuel Macron en visite à l'usine Trimet de Saint-Jean de Maurienne (Savoie) / Marine Le Pen en visite dans une fabrique de chocolats à Chalezeule (Doubs)
Emmanuel Macron en visite à l'usine Trimet de Saint-Jean de Maurienne (Savoie) / Marine Le Pen en visite dans une fabrique de chocolats à Chalezeule (Doubs)
Emmanuel Macron en visite à l'usine Trimet de Saint-Jean de Maurienne (Savoie) / Marine Le Pen en visite dans une fabrique de chocolats à Chalezeule (Doubs) ©AFP -  Jean-Pierre Clatot / Sébastien Bozon
Emmanuel Macron en visite à l'usine Trimet de Saint-Jean de Maurienne (Savoie) / Marine Le Pen en visite dans une fabrique de chocolats à Chalezeule (Doubs) ©AFP - Jean-Pierre Clatot / Sébastien Bozon
Emmanuel Macron en visite à l'usine Trimet de Saint-Jean de Maurienne (Savoie) / Marine Le Pen en visite dans une fabrique de chocolats à Chalezeule (Doubs) ©AFP - Jean-Pierre Clatot / Sébastien Bozon
Publicité
Résumé

Emmanuel Macron et Marine Le Pen, quelles promesses pour l'emploi ?

avec :

Philippe Martin (Économiste et président délégué du Conseil d’analyse économique (CAE)), Bernard Monot (Groupe Europe des Nations et des Libertés).

En savoir plus

Ils sont encore tout chauds : les chiffres du chômage de mars viennent d’être communiqués par le ministère du Travail. Le mois dernier, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A a augmenté de 43 700 soit 1,3% par rapport au mois de février. Des chiffres qui ne remettent pas fondamentalement en cause le constat suivant : la France vit depuis des années avec un chômage de masse. Toutes catégories confondues, 6,5 millions de personnes étaient à la recherche d'un emploi durable au mois de mars. C’est avec cette donnée essentielle que va démarrer le prochain quinquennat. Du côté d’Emmanuel Macron comme du côté de Marine Le Pen, la lutte contre le chômage figure naturellement au rang des objectifs prioritaires. Leur visite quasi simultanée ce mercredi aux salarié-e-s de l'usine Whirlpool à Amiens témoigne de leur volonté de s’afficher comme le ou la meilleur(e) dans ce domaine. Mais les moyens d’y parvenir sont presque diamétralement opposés : sortie de l’Euro, protectionnisme et préférence nationale du côté de la candidate du FN; intégration européenne, accords commerciaux et encouragement à l’initiative privée du côté du patron d’En Marche. Dans sa chronique du jour pour le quotidien Les Echos, l’économiste Jean-Marc Daniel voit dans cette opposition le spectre d’une guerre (idéologique) vieille de 200 ans.

Réécouter notre émission du 24 mars dernier, Les économistes en campagne !

Publicité

https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/les-economistes-en-campagne

Et revoir la vidéo :

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration