Kim Jung-un a affirmé le 9 mars la miniaturisation réussie de têtes nucléaires
Kim Jung-un a affirmé le 9 mars la miniaturisation réussie de têtes nucléaires ©Reuters - KCNA KCNA
Kim Jung-un a affirmé le 9 mars la miniaturisation réussie de têtes nucléaires ©Reuters - KCNA KCNA
Kim Jung-un a affirmé le 9 mars la miniaturisation réussie de têtes nucléaires ©Reuters - KCNA KCNA
Publicité

La Corée du nord continue ses provocations verbales et militaires, dans une zone Asie Pacifique où la tension entre les puissances régionales est de plus en plus vive. Faut-il craindre une escalade ?

Avec
  • François Godement Historien et sinologue, conseiller pour l’Asie à l’Institut Montaigne, membre associé du Carnegie Endowment for International Peace
  • Pascal Dayez-Burgeon spécialiste de la péninsule coréenne, ancien diplomate français en poste à Séoul
  • Sophie Boisseau du Rocher chercheuse associée au Centre Asie de l'Institut français des relations internationales (IFRI)

La machine a encore gagné. A Séoul, l’ordinateur AlphaGo a réitéré ce matin son exploit d’hier face au champion du monde du jeu de go : 2 victoires à 0. Le match se déroule en cinq manches. Le joueur qui l’emporte dans chacune d’entre elles est celui qui réussit à contrôler le plan de jeu, en encerclant avec ses pierres celles de l’adversaire. Le jeu de go est considéré comme le plus ancien des jeux de stratégie. Il est particulièrement populaire en Chine, en Corée et au Japon. Et il n’est peut-être pas inutile d’en connaître les règles pour mieux comprendre ce qui se passe aujourd’hui dans cette partie du monde.

Contrôler des territoires en y plaçant des pions : c’est bien le jeu auquel joue Pékin, en mer de Chine orientale comme en mer de Chine méridionale. L’armée chinoise investit et aménage des ilots au large de ses côtes, pour en faire autant d’avants postes territoriaux. Et ce au grand dam des autres pays de la région, et de leur principal allié : les Etats-Unis. L’appétit territorial chinois n’est pas, loin s’en faut, le seul motif d’inquiétude dans cette vaste zone de l’Asie Pacifique. Une fois de plus, la Corée du Nord vient de pratiquer la surenchère : militaire en menant en ce début d’année un nouvel essai nucléaire ; verbale en promettant ‘’des océans de flammes et de cendres’’ à son voisin du sud et aux Etats-Unis qui mènent cette semaine des manœuvres conjointes.

Publicité

« Mers de Chine : l’autre poudrière ? »

François Godement, Sophie Boisseau du Rocher
François Godement, Sophie Boisseau du Rocher
© Radio France - JCF

liens

  • L'armée chinoise se déploie en mer de Chine ( Le Figaro)
  • Kim Jong-un assure que la Corée du Nord a réussi à miniaturiser des têtes nucléaires ( Le Monde)
  • Corée du Sud-Japon. Une rencontre inédite entre les deux dirigeants ( Courrier International)

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration