La cagnotte fait de l’œil aux politiques...
La cagnotte fait de l’œil aux politiques...
La cagnotte fait de l’œil aux politiques... ©Getty - Ullstein Bild
La cagnotte fait de l’œil aux politiques... ©Getty - Ullstein Bild
La cagnotte fait de l’œil aux politiques... ©Getty - Ullstein Bild
Publicité
Résumé

Avec une croissance plus forte que prévu, l'Etat a engrangé l'année dernière un surplus de recettes fiscales, évalué à 4,3 milliards d'euros. Si le gouvernement a donné sa priorité à la réduction de la dette, d’autres appellent à redistribuer cette "cagnotte fiscale".

avec :

Renaud Honoré (journaliste), Nicolas Cori (Journaliste pour le site Les Jours), Romaric Godin (Journaliste économique à Mediapart), Anne de Guigné (journaliste au Figaro).

En savoir plus

Au départ, il y a une bonne nouvelle. En 2017, les recettes fiscales ont été plus importantes que prévu. 4.3 Milliards d’euros supplémentaires. La France, comme ses voisins européens, a bénéficié d’une bonne conjoncture économique l’an dernier. Et les choses s’annoncent plutôt bien pour 2018.

Mais comme souvent, c’est au moment de partager le gâteau que les ennuis surviennent. Il y a ceux qui voudraient que cette somme serve à réduire le niveau de la dette, et ne serve qu’à cela. Ceux qui considèrent qu’après des années d’efforts, les Français auraient bien le droit à quelques coups de pouce en matière de pouvoir d’achat. Ceux pour qui l’investissement doit être la priorité. Ceux qui, prévoyants, préfèreraient qu’on mette les 4 milliards de côté, pour quand la crise reviendra.

Publicité

"Que faire de la cagnotte ?"

Extraits de l'émission :

Renaud Honoré : « Le gouvernement qui reparle à nouveau des heures supplémentaires défiscalisées, c’est clairement une conséquence de l’embellie budgétaire. »

Anne de Guigné : « Le taux de l’endettement, c’est à peu près le budget de l’éducation nationale, c’est quand même une vraie priorité. »

Romaric Godin : « Si le gouvernement voulait désendetter le pays, il ne mènerait pas une politique de baisse d’impôts. C’est le gouvernement lui-même qui se contredit par rapport à son discours. » 

Nicolas Cori : « On est au milieu du gué, on sait pas du tout où le macronisme va nous mener. La suppression de l’ISF va-t-elle créer de l’emploi ? »

Articles des intervenants :

Site :

Infographie : la croissance (février 2018) et la dette française (décembre 2017)
Infographie : la croissance (février 2018) et la dette française (décembre 2017)
© AFP

Liens :

Et aussi sur Twitter : @Grain_a_moudre + @r_honore (@LesEchos) + @nicolascori (@Lesjoursfr) + @adeguigne (@Le_Figaro) + @RomaricGodin (@mediapart)

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Prune Saez-Contreras
Collaboration
Véronique Vila
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration