Que faire des pédophiles ?
Que faire des pédophiles ? ©AFP - 	James Morgan
Que faire des pédophiles ? ©AFP - James Morgan
Que faire des pédophiles ? ©AFP - James Morgan
Publicité

Le moment est historique : 190 évêques sont réunis ces jours-ci au Vatican pour rencontrer des victimes d’abus sexuels. Cette démarche peut-elle alerter le reste de la société sur la question de la pédophilie ? Quels moyens pour l’endiguer : prévention, médication ou répression ?

Avec
  • Rodolphe Costantino Avocat, défenseur de l'association Enfance & Partage
  • Marie Mercier Sénatrice Les Républicains (LR) de la Saône-et-Loire
  • Anne-Hélène Moncany Psychiatre, trésorière de la Fédération française des centres ressources pour les intervenants auprès des auteurs de violences sexuelles (FFCRIAVS)

Une conférence pour réfléchir aux moyens de lutter contre les abus sexuels sur mineurs au sein de l’Eglise : c’est l’objet de la rencontre organisée par le Vatican depuis ce jeudi, en présence d’évêques venus du monde entier. Après une série de scandales révélés ces dernières années, la hiérarchie catholique semble enfin décidée à traiter durablement ce sujet.

L’Eglise n’est pas la seule institution à devoir faire face à la question de la pédophilie. Comme toute structure accueillant des enfants, l’Education nationale, par exemple, est un lieu de vulnérabilité. Mais c’est avant tout au sein de la famille que les cas sont les plus nombreux.

Publicité

Difficile pour autant d’évaluer le ‘’risque pédophile’’, d’autant que ses manifestations sont diverses, du simple fantasme au passage à l’acte. Les actes criminels sont les plus médiatisés, et relancent presque systématiquement le débat autour de la sévérité des peines et de la récidive. La question de la prévention est moins souvent évoquée. Elle suppose d’accepter l’idée que les pédophiles puissent être considérées comme des personnes ayant besoin d’être aidées.

« Que faire des pédophiles ? »

Vidéos :

Rodolphe Costantino :

Je vois dans les dossiers de pédophilie des individus qui étaient déjà en grande souffrance avant le passage à l’acte, et qui ne savaient pas vers qui se tourner pour être aidés. Il faut leur donner la possibilité d’être entendus et accompagnés en amont.

Marie Mercier :

La prison ne doit pas être la seule et unique réponse à la pédophilie. Elle est nécessaire pour poser l’interdit, mais elle doit s’accompagner d’un suivi socio-judiciaire de l’auteur, et ce suivi fait défaut au système français.

Anne-Hélène Moncany :

Dans le traitement des auteurs de violences sexuelles, la psychothérapie est la première réponse préconisée. Dans certains cas, un traitement médicamenteux peut également être proposé lorsque cela est nécessaire. Il faut toutefois le consentement éclairé de l’individu, qui doit être informé des effets secondaires importants. Ce traitement ne peut pas donc s’imposer à tous les individus. Il ne présenterait d'ailleurs aucun intérêt pour un certain nombre de patients.

Articles :

"Qui sont vraiment les pédophiles ?", Psychologies magazine, le 14/08/2015

"J’ai compris que j’étais pédophile vers l’âge de 14 ans", Néon, le 23/06/2017

"Pédophilie : le Vatican face à ses démons", Le Point, le 20/02/2019

[abonnés] "Pédophilie : 'Il n'est pas rare que l'institution demande aux familles de se taire' ", entretien avec Rodolphe Costantino, Le Figaro, le 06/04/2015

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Antoine Tricot
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Fanny Richez
Collaboration