Nicolas Hulot peut-il faire de l’écologie un contre-pouvoir ?
Nicolas Hulot peut-il faire de l’écologie un contre-pouvoir ?
Nicolas Hulot peut-il faire de l’écologie un contre-pouvoir ? ©AFP - FREDERICK FLORIN
Nicolas Hulot peut-il faire de l’écologie un contre-pouvoir ? ©AFP - FREDERICK FLORIN
Nicolas Hulot peut-il faire de l’écologie un contre-pouvoir ? ©AFP - FREDERICK FLORIN
Publicité
Résumé

Pourquoi est-ce toujours à l’écologie de faire des compromis ? La nomination de Nicolas Hulot au ministère de la transition écologique et solidaire va-t-elle modifier ce rapport de force ?

avec :

Denis Chartier (géographe, professeur à l'université Denis Diderot.), Yves Cochet (Docteur en mathématiques, président de l’Institut Momentum, ancien ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement dans le gouvernement de Lionel Jospin, ancien député européen écologiste.), Hervé Kempf (Redacteur en chef de Reporterre.net, essayiste).

En savoir plus

De tous les ministres nommés dans le nouveau gouvernement, il aura été le plus remarqué, parce que le plus populaire, dans tous les sens du terme : Nicolas Hulot a hérité du portefeuille inédit (de par son intitulé) de la Transition écologique et solidaire, et d’un rang de ministre d’Etat.

Moins de deux semaines ont passé, et il serait évidemment absurde de porter le moindre jugement sur son action. En tout cas, l’intérêt médiatique autour de sa nomination est en partie retombé. Pour preuve, la relative indifférence dans laquelle s’est ouverte hier la 15e Semaine du développement durable : Nicolas Hulot y tenait pourtant son premier discours depuis son ministère.

Publicité

Mais les grands rendez-vous sont à venir. Le ministre veut notamment organiser dans les prochaines semaines des Etats généraux de l’alimentation et de l’agriculture, sur le modèle du Grenelle de l’environnement. Il est par ailleurs très attendu sur quelques dossiers emblématiques : le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes, la fermeture de la centrale de Fessenheim, l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada…

Sur tous ces sujets, on connait les positions de Nicolas Hulot. Elles ne sont pas forcément partagées par l’ensemble de ses nouveaux collègues. Des arbitrages seront donc nécessaires. Ils traduiront la capacité du ministre à conduire ses interlocuteurs sur son propre terrain.

"Quelles concessions le gouvernement devra-t-il faire à Nicolas Hulot ?"

Liens

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Media training de Nicolas Hulot (Golden Moustache)

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration