France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

L’Homme moderne est pétri de contradictions. Amateur de smartphones, d’automobiles, grand consommateur d’électricité, le voilà qui devient beaucoup plus rétif lorsqu’il s’agit de trouver un lieu pour retraiter ses déchets. Comment gérer cette contradiction ?

reuters03.09
reuters03.09
© Reuters - REUTERS/Charles Platiau

Après des années de combat, les opposants à la décharge de Nonant-le-Pin dans l’Orne vont-ils finir par avoir gain de cause ? Le site, censé accueillir le plus grand centre d’enfouissement de déchets automobiles en Europe, fait l’objet depuis quelques jours d’une expertise, à l’initiative du ministère de l’Ecologie. Risque de pollution, disent les adversaires au projet, qui mettent en avant la proximité du Haras national du Pin, un des plus vieux et des plus prestigieux centres d’élevage français. Si le site devait être abandonné, quelle pourrait être sa destination ? Car il va bien falloir lui en trouver une : à moins d’une révolution culturelle, nous allons continuer à acheter des voitures, donc à produire des déchets automobiles. Idem pour les ordinateurs, les téléphones portables et autres objets manufacturés.

Publicité

Le problème, c’est que pas grand monde n’a envie d’habiter à proximité d’une décharge ou d’un incinérateur. A Echillais, près de Rochefort en Charente-Maritime, le projet de centre de traitement des ordures ménagères est aussi fortement contesté par les riverains. Et que dire du projet Cigeo, à Bure dans la Meuse, qui prévoit d’enfouir à 500 mètres sous terre des déchets radioactifs ? Là encore, la population se mobilise, pour des motifs à chaque fois compréhensibles, et souvent valables. Mais qui ne font que déplacer le problème chez le voisin au lieu le régler.

Nicolas Garnier, Flore Berlingen et Alain Richard
Nicolas Garnier, Flore Berlingen et Alain Richard
© Radio France - J-C Francis

Suivez-nous aussi sur

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration