Le gouvernement, le Medef et la CGT, Matignon, 5 juin 2012
Le gouvernement, le Medef et la CGT, Matignon, 5 juin 2012
Le gouvernement, le Medef et la CGT, Matignon, 5 juin 2012 ©AFP - Bertrand Guay
Le gouvernement, le Medef et la CGT, Matignon, 5 juin 2012 ©AFP - Bertrand Guay
Le gouvernement, le Medef et la CGT, Matignon, 5 juin 2012 ©AFP - Bertrand Guay
Publicité
Résumé

Le paritarisme à la française a-t-il besoin d'être renforcé, réformé ou dynamité ?

avec :

Jean-Charles Simon (économiste et président de l’entreprise Stacian), Jean-Marie Pernot (politologue, chercheur à l'Institut de Recherches Economiques et Sociales (Ires)), Véronique Descacq (Secrétaire générale adjointe de la CFDT.).

En savoir plus

La CGT va-t-elle conserver sa première place ? Ou sera-t-elle doublée par la CFDT ? C’est une des questions posées par les élections professionnelles dans les TPE, les très petites entreprises, qui se déroulent jusqu’au 13 janvier prochain. Autre interrogation : celle du niveau de participation. Qui en tout état de cause sera faible : il n’était que de 10,38% en 2012.

Peu fréquentées, ces élections sont pourtant loin d’être inutiles. Elles aident à mesurer la représentativité globale des syndicats. Et pour la première fois cette année, elles vont permettre d’installer les commissions paritaires régionales, de nouvelles instances du paritarisme adaptées au format des petites entreprises. Mais n’est-il pas anachronique de vouloir renforcer le paritarisme à un moment où celui-ci semble avoir atteint ses limites ?

Publicité

Avec la loi Travail par exemple, il est désormais possible de le contourner via les référendums d’entreprise : la disposition vient d’entrer en vigueur. Quant aux négociations nationales, terrain d’exercice le plus médiatisé, elles n’avancent plus : échec des discussions sur le dialogue social ou encore sur l’assurance-chômage

Pour l’Institut de l’entreprise, qui publiait une note à ce sujet à l’automne dernier, c’est le signe que le paritarisme à la française n’est plus adapté à la réalité économique.

Alors "Qui veut la peau du paritarisme ?"

A consulter

La note de Jean-Charles Simon pour l'Institut de l’entreprise : "Faut-il en finir avec le paritarisme ?" (octobre 2016).

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration