Publicité
Résumé

Emission présentée par Xavier Delaporte.

avec :

Jean-Marie Harribey (économiste, coprésident du conseil scientifique de l’association Attac), Philippe Tibi (professeur de finance à l'Ecole Polytechnique, professeur invité dans plusieurs universités (Chine, Grèce, Italie), président-fondateur de Pergamon Campus).

En savoir plus

Vendredi dernier, la Ministre de la Santé et des affaires sociales, Marisol Touraine, annonçait en marge de la Conférence sociale qu’allaient s’ouvrir, les 4 et 5 juillet prochain, les premières discussions sur la réforme des retraites entre le gouvernement et les partenaires sociaux.

Va donc se réjouer le débat qui dure depuis une trentaine d'années au moins, le débat opposant partisans de la répartition aux partisans de la capitalisation. Mais il est possible que s’invite dans ce débat une sous-question, celle des fonds de pension, et à cette question que nous allons nous atteler ce soir.

Publicité

Car certains voient dans ces fonds de pension un moyen non seulement de soulager le système par répartition évidemment, mais aussi de profiter à l’économie française dans son ensemble. Cette idée n’est pas neuve, elle est dans l'air depuis les années 1980, et la perspective d’un choc démographique qui mettrait à mal le système de répartition. Elle est réactivée aujourd’hui, en France et pas seulement, la Commission européenne voyant dans les fonds de pension un pilier des retraites en Europe.

Pour autant, avoir recours au fonds de pension, même « à la française » comme s’empressent de les qualifier leurs défenseurs, ne va pas de soi. Car leur rôle dans la crise financière et économique que nous connaissons depuis 2008, à la fois en tant qu’acteur et victime, n’est pas anodin. Et aussi, parce qu’on sait les Français réticent s à ce type d’épargne à risque et à long terme.

Où l’on voit que cette question des fonds de pension dans la réforme des retraites engage des niveaux de discussion très différents : du rôle de ce type de structure dans l’économie mondialisée à la manière dont nous, Français, envisageons notre rapport à l’argent et à l’avenir.

Philippe Tibi
Philippe Tibi
© Radio France - JC Fancis

Et le contrepoint de Sarah Petitbon

Entre 2006 et 2012, le nombre de retraités qui continuent à travailler a doublé. Entretien avec Jean-Pierre, 63 ans, qui malgré sa retraite complémentaire n'a pas eu d'autre choix que de se remettre au travail.

Écouter

1 min

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration