Réseaux sociaux : sommes-nous tous des Big Brothers ?

France Culture
France Culture
Publicité
Avec

Suivez-nous aussi sur :

[

Publicité
twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter") [

facebook
facebook

](http://www.facebook.com/pages/Du-Grain-%C3%A0-moudre/245769492112578 "Du Grain à moudre sur br /
Facebook")

Du @grain_a_moudre : une émission qui célèbrera bientôt (en tout cas nous l’espérons) son 1000e follower sur Twitter. Certes, à côté des 359 857 followers de François Hollande, ou des 16 896 388 de Britney Spears, 1 millier de suiveurs, cela n’est rien.

Guy Birenbaum, Louise Merzeau, Dominique Cardon et Xavier de la Porte
Guy Birenbaum, Louise Merzeau, Dominique Cardon et Xavier de la Porte
© Radio France - M. Lucchesi

Mais pour nous cela veut dire beaucoup. Cela veut dire que l’émission n’existe plus seulement dans cet espace virtuel qu’est la radio, mais aussi dans cette vraie vie que sont devenus les réseaux sociaux.

Car aujourd’hui, pour exister, il faut être visible, et pour être visible, il faut avoir un compte sur Twitter. Ou sur Facebook. Ou sur les deux. Il est vrai qu’il s’agit là de formidables outils de mises en relation avec nos semblables de partage d’informations en temps réel. Mais ce sont aussi des lieux où s’exercent à la fois conformisme social et violence verbale. Malheur à celui ou à celle qui est pris pour cible sur le réseau. Malheur à qui twittera d’abord et réfléchira ensuite. Comme dans le film « Ridicule » de Patrice Leconte, un seul faux pas peut vous coûter une excommunication.

Le 8 mai dernier, baroud d’honneur, l’ex ministre de l’Intérieur Claude Guéant faisait paraître au Journal officiel le décret d’application portant sur la mise en œuvre des « fichiers d’analyse sérielle » : autorisation donnée à la police d’enquêter sur les réseaux sociaux. Un contrôle, vertical, venu d’en haut. Mais le plus efficace (donc le plus inquiétant) ne se joue-t-il pas à l’horizontal, au niveau des internautes, capables d’endosser les panoplies de maitres censeurs et d’asservis volontaires ?

Sommes nous tous des Big brothers ?

Et le contrepoint de Julie Gacon.

Pierre Mercklé
Pierre Mercklé
© Radio France

Les réseaux sociaux sont-ils les nouveaux outils de la reproduction sociale? Un coup d'oeil sur Twitter: ses utilisateurs sont journalistes, avocats, enseignants-chercheurs, hommes et femmes politiques... Les premiers pas des réseaux sociaux 2.0 avaient suscité des discours enchantés, mais le naturel a vite repris le dessus: aujourd'hui, la fracture se situe non seulement entre les utilisateurs et les autres, mais également au sein même de Twitter et Facebook: des mécanismes de reproduction des hiérarchies sociales avec tout ce que cela comporte de "violence symbolique".

Pierre Mercklé est sociologue, maître de conférence à l'Ecole normale supérieure de Lyon.

Pierre Mercklé

1 min

[

ina.fr
ina.fr
© Radio France

](http://www.ina.fr/) Retrouvez dans chaque émission "l'Archive du jour" avec notre partenaire

L'équipe