Les habitants du camp Rom de Saint-Jean-du-Désert mobilisés contre l’expulsion (2014) ©AFP - FRED DUFOUR
Les habitants du camp Rom de Saint-Jean-du-Désert mobilisés contre l’expulsion (2014) ©AFP - FRED DUFOUR
Les habitants du camp Rom de Saint-Jean-du-Désert mobilisés contre l’expulsion (2014) ©AFP - FRED DUFOUR
Publicité
Résumé

Y a-t-il un manque d’empathie envers les roms ? Comment en est-on arrivé à une discrimination sans retenue ?

avec :

Grégoire Cousin (Attaché de recherche à la Fondation Maison des sciences de l'homme), Manon Fillonneau (Déléguée générale du Collectif national des droits de l'homme Romeurope), Anina Ciuciu (Porte-parole de l'association La Voix des Rroms), Nonna Mayer (Politologue, directrice de recherche émérite au CNRS, rattachée au Centre d’études européennes de Sciences Po).

En savoir plus

Connaissez-vous Franck Sinisi ? Cet élu Front national de la commune de Fontaine, dans le département de l’Isère, mériterait pourtant qu’on s’intéresse à lui. Le 27 février dernier, il suggérait l’idée suivante en plein conseil municipal, à propos des Roms : ‘’pour les loger, il peut y avoir un autofinancement. Il suffit…de leur payer des dentistes. Je m’explique, oui leur payer des dentistes, c’est-à-dire de leur mettre des dents en nickel, de récupérer leurs dents en or…Juste ça, ça leur permet de se nourrir et de se loger’’.

L’enregistrement de cette séquence est disponible sur le site de la mairie de Fontaine. On y entend l’élu municipal FN visiblement très content de sa bonne blague. ‘’C’était de l’humour mais de l’humour de mauvais goût’’ a commenté quelques jours plus tard le secrétaire général du FN. Une procédure disciplinaire est en cours.

Publicité

Dans un autre registre, ‘’A bras ouverts’’, sorti au cinéma la semaine dernière, illustre l’absence de retenue dans l’usage des clichés et les caricatures à l’égard de cette communauté. Le film raconte l’histoire d’une famille rom accueillie par un intellectuel prétendument humaniste. C’est le journal Le Parisien qui signe la critique la plus explicite, sous forme d’onomatopée : ‘’Beurk !’’.

Suite à cet article, une radio périphérique se demandait dimanche si la critique cinématographique pouvait tout se permettre. On serait tenté de suggérer une autre question : peut-on tout se permettre à propos des Roms ?

‘’Rromophobie : un racisme décomplexé ?’’

Liens

Evènement

Du 31 mars 2017 au 18 janvier 2018 - Exposition : « Nous et les autres. Des préjugés au racisme » au Musée de l’Homme

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration