France Culture
France Culture
Publicité

Nous sommes en 1960. Dans un ouvrage intitulé « Amour, mariage, bonheur », le docteur Picard prodigue ses conseils à un jeune homme assailli par le désir. Comment faire pour rester chaste ? Evite « *le poivre ou la moutarde qui excitent, l’alcool qui fait disparaître la volonté * » lui explique le bon docteur. « Et ensuite ? » lui demande son interlocuteur imaginaire. « Ensuite, il y a les copains, la lecture, le cinéma, l’imagination. Toutes ces conversations mauvaises, ces lectures poussent ton imagination et celle-ci excite tes sens »

Voilà le genre de livre qu’on pouvait encore publier il y a un peu plus de 50 ans. La révolution sexuelle était encore à venir. Nous n’en sommes plus là, fort heureusement, mais l’idée que nous vivrions dans une société totalement désinhibée sur ces questions reste à valider. Parler de sexualité est toujours un acte compliqué, que ce soit au sein du cercle familial ou en milieu scolaire.

Publicité
Valérie Marty, Caroline Eliacheff, Marie-Laure Brival et Claude Berruer
Valérie Marty, Caroline Eliacheff, Marie-Laure Brival et Claude Berruer
© Radio France - JCF

L’éducation sexuelle fait pourtant partie des programmes depuis 1973. Depuis 2003, trois séances annuelles obligatoires sont programmées au collège et au lycée. Au primaire, « les temps consacrés à l’éducation à la sexualité sont intégrés le plus possible à l’ensemble des autres contenus »

Mais dans les faits, qu’en est-il vraiment ? La ‘’panique’’ qui s’est emparée de certains parents à propos de l’enseignement de la théorie du genre à l’école, et d’un apprentissage de la masturbation en maternelle, témoigne, au mieux, d’une profonde méconnaissance de ce qui est enseigné aujourd’hui dans le cadre scolaire. C’est sans doute aussi le signe, dans un climat politique et social tendu comme jamais, de fortes crispations sur les questions liées à la sexualité.

« Saurons-nous un jour parler de sexualité à nos enfants ? »

C’est notre sujet du jour.

Le Bonus de Mina Hafezi: rencontre avec Christelle Grau et Caroline Rebhy, intervenantes en établissements scolaires pour le Planning Familial:

planning II

2 min

Suivez-nous aussi sur :

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration