La main du robot nous affranchira-t-elle bientôt d'une vie de labeur ?
La main du robot nous affranchira-t-elle bientôt d'une vie de labeur ?
La main du robot nous affranchira-t-elle bientôt d'une vie de labeur ? ©AFP - MARK RALSTON / AFP
La main du robot nous affranchira-t-elle bientôt d'une vie de labeur ? ©AFP - MARK RALSTON / AFP
La main du robot nous affranchira-t-elle bientôt d'une vie de labeur ? ©AFP - MARK RALSTON / AFP
Publicité
Résumé

Disparition du travail : entre fantasme, serpent de mer du débat public et réalité ? un débat déjà entamé par Dominique Méda en 1995, relu par du Grain à moudre ce soir à la lumière des études les plus récentes.

avec :

Dominique Méda (Professeure de sociologie à Paris-Dauphine), Marie-Claire Carrère-Gée (Présidente du Conseil d'orientation pour l'emploi), Raphaël Liogier (sociologue et philosophe, professeur des universités à Science Po Aix en Provence et enseignant à Paris au Collège international de philosophie.).

En savoir plus

Quel que soit le résultat du second tour de la primaire de gauche, Benoît Hamon aura au moins réussi à imposer son thème de prédilection dans le débat : la création d’un revenu universel comme réponse à la raréfaction du travail. De l’avis quasi général, voilà bien une des rares - si ce n’est la seule - idées neuves de cette campagne, même si beaucoup en contestent la pertinence. Une contestation qui n’est pas seulement de principe. Elle vise aussi le diagnostic initial sur lequel se fonde ce projet politique : diagnostic selon lequel l’automatisation et la robotisation détruiraient de nombreux emplois que les gains de productivité ne permettraient pas de compenser. Or cette idée d’une irrémédiable raréfaction du travail ne fait pas consensus. Plusieurs études récentes menées en France, notamment celle du Conseil d’orientation pour l’emploi, relativisent l’impact de la révolution numérique sur le volume d’activité. 10 % des emplois seraient menacés : ce n’est pas négligeable mais c’est bien moins que ce qu’anticipaient certains scénarios précédents beaucoup plus pessimistes... et qui auraient justifié peut-être de revoir entièrement notre rapport au travail ?

Liens

Publicité

Le rapport du COE « Automatisation, numérisation et emploi » (janvier 2017)

Les robots défileront-ils à notre place le 1er Mai ? Une émission à réécouter

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration